/news/transports
Navigation

Une mauvaise expérience client pour le «CNM Évolution»

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | Un Rimouskois déplore avoir vécu une expérience pour le moins décevante avec la Traverse Rimouski/Forestville.

Robin Doucet affirme être resté coincé sur la Côte-Nord avec son fils de 7 ans.

En arrivant à Forestville après une traversée de plus de deux heures sur un fleuve agité, Robin Doucet et son fils ont appris que le navire allait demeurer à quai pour la nuit.

Une préposée leur a alors dit d'une façon cavalière qu'ils devaient se débrouiller seuls pour regagner l'autre rive, alors qu’ils étaient à pied.

Voici le récit d'une mésaventure qui aura finalement duré 24 heures.

Le capitaine du navire, Martin Plante, est catégorique: ce sont les conditions météorologiques et de navigation difficiles qui ont prolongé la durée de la traversée et ensuite forcé l'annulation des départs prévus.

À la lumière de cette mésaventure, Robin Doucet se défend de vouloir aller plus loin dans cette affaire, mais il estime que des changements doivent être apportés afin que pareille situation ne se reproduise plus.

Concernant, le service à la clientèle, la direction de la Traverse «CNM Évolution» a pris acte de cette situation et considère qu'il y a effectivement place à amélioration.

Pour sa part, le capitaine suggère qu'il pourrait être intéressant d'informer les passagers avant leur embarquement des probabilités d'annulation de traversée en lien avec les conditions de navigation afin qu'ils reportent leur croisière ou qu'ils prévoient une alternative.

Une situation sans doute exceptionnelle, car en 15 ans de navigation sur le «CNM Évolution», Martin Plante soutient que le navire n'a pas été en mesure de regagner son port d'attache seulement à trois reprises.