/sports/hockey/homepage
Navigation

L’enthousiasme de John Tavares est contagieux à Toronto

Nazem Kadri
Photo AFP Nazem Kadri

Coup d'oeil sur cet article

Nazem Kadri sera de nouveau réuni à John Tavares avec les Maple Leafs de Toronto, après qu'ils eurent uni leurs forces avec les Knights de London, et cette perspective le réjouit au plus haut point.

Ayant partagé la glace avec la nouvelle acquisition des Leafs le temps d’une fin de saison dans la Ligue de hockey junior de l’Ontario (OHL), Kadri a eu l’occasion d’épier de près les habiletés de Tavares.

Ses conclusions ont été sans équivoque et d'ailleurs, il a été l’un des membres de l’organisation torontoise qui a contacté le premier choix au repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH) en 2009, quelques heures avant l'ouverture du marché des joueurs autonomes.

«Dès le début, il était si talentueux, a dit Kadri, dans le cadre de la Classique de golf de l’Association des joueurs de la LNH tenue cette semaine, au réseau Sportsnet. Il était tellement meilleur que tous les autres: ses mains, son sens du hockey sont hors de l’ordinaire.»

Excités

Kadri a parlé à Tavares quelques instants après qu’il eut accepté un pacte de sept ans et de 77 millions $, le 1er juillet dernier. Son enthousiasme a été contagieux.

«Je ne crois pas que je l’ai déjà vu aussi excité. Ça m’a rendu fébrile aussi et maintenant, nous sommes impatients d’entamer la prochaine saison.»

Plusieurs autres membres de l’organisation sont dans le même état d’esprit. C’est le cas de l’attaquant Connor Brown.

«Tous les gars sont assez enthousiastes et les partisans le sont également, a affirmé Brown. [Tavares] est l’un des meilleurs joueurs de la ligue. Nous sommes en voie de réussir quelque chose de spécial et je crois qu’il l’a remarqué.»

Affrontements difficiles à prévoir

Le club ontarien pourra ainsi compter sur Tavares, Kadri et Auston Matthews au centre, mettant sur la glace l’un des meilleurs trios à cette position dans la LNH. Cette nouvelle réalité n’a pas échappé à leurs adversaires.

«Il y aura des confrontations inégales sur la glace, c’est évident, a analysé le plus récent récipiendaire du trophée Hart, Taylor Hall. Ils vont probablement avoir une très bonne fiche à domicile avec Mike Babcock, qui sera en mesure de gagner ses confrontations.»

«Taveres a choisi Toronto parce qu’il s’agit d’une bonne équipe. Ils ont un avenir brillant, tout le monde le voit, je crois.»