/lifestyle/columnists
Navigation

À bas le cannabis!

Coup d'oeil sur cet article

Je m’explique mal cette réponse que vous avez faite ce matin à Josée qui vous expliquait les ravages causés par la consommation excessive de cannabis chez un de ses proches, tentant ainsi de justifier sa volonté de ne pas la voir offerte sur le marché légal : « On peut au moins espérer que les campagnes d’éducation à la consommation du cannabis qui accompagneront cette légalisation auront le même effet dissuasif que pour l’alcool et la cigarette. » D’où sortez-vous que la publicité contre l’alcool et le tabac ait pu avoir quelque effet dissuasif ?

Gilles

Je le tiens de rapports issus d’organismes de surveillance ainsi que de statistiques gouvernementales. Selon Statistique Canada, la baisse de consommation de tabac au pays a fait des pas de géants entre 2000 et 2015, alors qu’elle est passée de 26 % à 17,7 %. Selon un rapport de mai 2017 fait par Éduc-alcool, la consommation d’alcool moyenne des Québécois est passée dans les 5 dernières années de 3,3 à moins de trois verres, à la suite des campagnes de prévention.