/sports/racing
Navigation

Alex Tagliani orchestre un quatuor québécois

Coup d'oeil sur cet article

TORONTO | Alexandre Tagliani s’élancera la position de tête à l’occasion de l’épreuve de la série NASCAR Pinty’s qui sera présentée samedi après-midi dans les rues de Toronto.

Le pilote de Lachenaie a bouclé le tracé en 1 min, 16,893 s pour devancer son coéquipier de l’écurie Scott Steckly, Marc-Antoine Camirand (1:17,025). Deux autres Québécois ont suivi dans l’ordre, soit Andrew Ranger (1:17,064) et Kevin Lacroix (1:17,112).

Ce dernier, malgré sa quatrième position en qualifications, devra céder sa place sur la grille de départ puisqu’il a été victime d’un violent accident alors qu’il venait pourtant d’inscrire le meilleur chrono lors de son premier tour rapide.

Merci à Steckly

Après avoir frappé un mur de protection à haute vitesse, son bolide en perdition s’est finalement immobilisé non sans avoir percuté un mur de pneus. Les dommages sont importants.

Tellement que son équipe, qui n’avait pas apporté de voiture de réserve, s’est procurée sur le champ un bolide qui appartenait à l’écurie Steckly. Les mécaniciens ont passé une bonne partie de la soirée à transférer les principales composantes mécaniques du bolide accidenté à celui qui a été acheté, dont le moteur et la boîte de vitesses.

Le pilote de Saint-Eustache, champion défendant de l’épreuve, devra toutefois s’élancer en fond de grille.

Le meneur au 7e rang

Quant à Louis-Philippe Dumoulin, meneur au classement cumulatif après les trois premières étapes de la saison, il s’est contenté du septième rang, juste devant son frère Jean-François. L’autre Québécois, Donald Theetge, a obtenu le 14e meilleur chrono.

Pour revenir à Louis-Philippe Dumoulin, son avenir dans la série de stock-car NASCAR Pinty’s est assuré jusqu’en 2021 puisqu’il a annoncé vendredi avoir prolongé de trois ans l’association fructueuse amorcée en 2012 avec son partenaire WeatherTech Canada.