/opinion/columnists
Navigation

Il est où le bonheur?

Coup d'oeil sur cet article

Il est à Chandler, Gaspésie. Là où Jean Perron a déménagé ses pénates et ses souvenirs merveilleux depuis plus de deux ans. En mars dernier, il a épousé la belle Carole, près de 20 ans plus jeune que lui. Avant, il avait aussi marié la ville de Chandler où le couple a repris un tout petit resto de 14 places... La Loge à Perron dont le chiffre d’affaires a plus que triplé. À 30 kilomètres autour, on livre coquilles Saint-Jacques, pizzas « spécial Perron », des poutines « spécial Perron », des burgers et des fruits de mer. Très spécial. Johnny, 71 ans, est tombé dans le rêve de Carole, ex-banquière de Desjardins, et comme un caméléon, il s’est glissé dans le décor envoûtant de la Baie-des-Chaleurs. L’été, il joue au golf tous les jours, il retourne ensuite au resto saluer ses clients, touristes et gens de la place. Il s’est vite impliqué dans la fondation de l’hôpital, il passe encourager les jeunes à l’aréna et le gars d’Ascot Corner est maintenant un fier et joyeux Gaspésien.

ÉTÉ COMME HIVER

L’hiver est tranquille au bout du Québec, mais Jean veille au grain tous les soirs dans la Loge à Perron où ses histoires et anecdotes se mêlent aux télés sportives bien postées dans le coin. Plein de souvenirs glorieux ! Et le bleu, le blanc et le rouge ornent murs et napperons.

Aujourd’hui, sur le club de Chandler, c’est son tournoi de golf, deuxième édition dont la thématique est coacher. Il a invité de nombreux instructeurs de différentes disciplines qu’il a connus au long de sa vie universitaire, professionnelle et sociale. Il y aura aussi Alain Côté, son ancien joueur des Nordiques. 180 invités et on a dû en refuser 40.

Même en incluant la Coupe de 1986, je me demande si j’ai déjà vu Jean Perron aussi heureux. Une chance qu’il ne livre pas à Brossard.

T’AUSSI

  • Accurso obtient sa liberté sous caution, mais il doit rester à cinq mètres de tout politicien.
  • « Si l’hiver peut arriver... » (Un éternel chialeux)
  • Nouveau conte érotique : Blanche-Neige et les 7 mains.
  • Rendez service à l’humanité, faites rire un air bête.
  • J’ai tellement mangé de truites que le garde-pêche m’a fait souffler dans la balloune.

À MARDI

Aujourd’hui, je joue avec le bonheur...