/weekend
Navigation

Nouveau défi pour Guillaume Lemay-Thivierge

WE 0714 THeatre fais toi une belle vie
Photo courtoisie, Alessandro F.

Coup d'oeil sur cet article

Le comédien Guillaume Lemay-Thivierge a décidé de sortir de sa zone de confiance pour devenir producteur. Sa première pièce, signée François Chénier, Fais-toi une belle vie, dans laquelle il tient le rôle principal, prendra d’abord l’affiche à Gatineau avant de se transporter à Bromont pour ensuite faire l’objet d’une tournée.

Après avoir pris part à la pièce à succès Ladies night, qui a été jouée plus de 850 fois un peu partout au Québec, Guillaume Lemay-Thivierge a eu envie de se lancer un nouveau défi : devenir producteur d’une pièce de théâtre. « Je souhaite pouvoir jouer cette pièce pour les trois prochaines années et faire 150 représentations », confie Guillaume Lemay-Thivierge, qui précise avoir déjà 60 spectacles de réservés.

C’est aux côtés de sa conjointe, Émily Bégin, et de sa fille de 17 ans, Charlie, qu’il entamera ce nouveau défi sur scène. « Charlie a beaucoup de mono­logues à faire seule sur scène et elle s’en tire extrêmement bien », souligne le comédien qui a demandé à son complice de scène de Ladies Night, François Chénier, d’écrire la pièce. « Nous sommes dans une comédie de situation extrêmement réaliste. »

À l’équipe s’ajoute Yves Desgagnés à la mise en scène qui est aussi script-éditeur­­­.

« C’est notre capitaine de bateau, il est exceptionnel », fait remarquer le producteur.

WE 0714 THeatre fais toi une belle vie
Photo courtoisie

Un gros burn-out

L’histoire met en scène Michel, campé par Guillaume Lemay-Thivierge, un enquêteur de police très respecté dans son milieu qui, aujourd’hui, à l’aube de ses 40 ans, se trouve dans un état dépressif, principalement en raison de sa surcharge de travail. Pour l’aider, sa conjointe et un couple d’amis lui suggèrent de s’acheter un chalet afin de contrer le stress du quotidien. « L’idée est d’aller relaxer à la campagne, espérant sortir de cette fâcheuse situation », révèle le comédien. Mais les choses iront en empirant, apprend-on.

Janie Sucre (Charlie Lemay-Thivierge), en plus d’agir en tant que narratrice, personnifie la jeune voisine qui vient espionner les nouveaux propriétaires du chalet. Si elle est continuellement dans les parages, c’est qu’il s’agit du seul endroit où elle obtient un signal avec son téléphone. « Elle trouve ça drôle de voir quatre amis qui veulent se faire une belle vie et qui n’y arrivent visiblement pas, annonce Guillaume Lemay-Thivierge. C’est une petite manipulatrice­­­. »

Leçons de sagesse

Parmi les autres personnages, on retrouve Nancy (Émily Bégin), la conjointe de Michel, qui est névrosée. « C’est probablement la plus malade des deux, indique le producteur. Elle tient une garderie et me parle comme si j’avais trois ans et demi. »

S’ajoute leur couple d’amis (Sandrine Bisson et François Chénier) qui sont de l’aventure au chalet. Si on peut bien s’entendre entre amis pendant une semaine, on verra qu’il deviendra difficile de se supporter après quelques mois. C’est Janie qui, apparemment, parviendra à rendre les plus grandes leçons de sagesse dans cette histoire.

Fais-toi une belle vie !

♦ Auteur : François Chénier

♦ Mise en scène : Yves Desgagnés

♦ Distribution : Émily Bégin, Sandrine Bisson,

♦ François Chénier, Charlie Lemay-Thivierge et Guillaume Lemay-Thivierge.

♦ Du 4 au 21 juillet à la salle Odyssée de Gatineau

♦ Du 14 au 22 septembre au Théâtre Juste pour rire de Bromont, suivi d’une tournée à travers la province.