/news/currentevents
Navigation

Ils tuaient des ours pour des Asiatiques

64 braconniers et trafiquants de vésicules biliaires seront accusés

L’agent de la faune François Tremblay exhibe des vésicules biliaires saisies.
Photo collaboration spéciale, Pierre-Alexandre Maltais L’agent de la faune François Tremblay exhibe des vésicules biliaires saisies.

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Des Asiatiques sont prêts à payer jusqu’à 10 000 $ pour une vésicule biliaire d’ours noir, car ils croient qu’elles ont des vertus aphrodisiaques, alors que c’est totalement faux, selon les agents de la faune qui ont démantelé un important réseau de braconniers mercredi.

La médecine traditionnelle chinoise prétend que la bile d’ours est un anti-inflammatoire, qu’elle dissout les calculs biliaires et rénaux, et constitue un bon aphrodisiaque. Aucune étude scientifique ne prouve cependant ces vertus.

Une enquête menée depuis trois ans a permis d’interpeller 64 personnes mercredi matin dans une quinzaine de localités du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord.

Des interventions ont aussi été menées à Shawinigan, en Mauricie, de même qu’à Laval, où les vésicules transitaient avant d’être exportées en Asie.

Depuis 2015, une centaine d’ours noirs auraient ainsi été tués uniquement pour leurs vésicules biliaires pour une valeur estimée à plus ou moins 1 M$ sur le marché noir asiatique.

Les braconniers du Québec, qui laissent très souvent le reste de l’animal à l’abandon, recevraient entre 80 $ et 250 $ par organe, selon la taille de la vésicule biliaire.

«Chaque intervenant du réseau récupère une quote-part de la transaction, donc la valeur augmente [jusqu’à l’arrivée en Asie]. Pour la faune québécoise, c’est déplorable de constater que la vente de vésicules biliaires alimente le marché asiatique», a indiqué mercredi le directeur régional du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), Jasmin Larouche.

Plusieurs pattes d’ours noirs ont aussi été récupérées.
Photo collaboration spéciale, Pierre-Alexandre Maltais
Plusieurs pattes d’ours noirs ont aussi été récupérées.

Pas aphrodisiaque

Les consommateurs asiatiques sont friands des vésicules biliaires de l’ours noir, entre autres parce qu’ils prêtent à la bile qui en est extraite des vertus aphrodisiaques.

«Les propriétés aphrodisiaques, ça tient du mythe. On parle aussi de traitements pour le foie, les cirrhoses et le traitement de certains cancers. Ce sont toutes des propriétés qui ne sont pas reconnues par la science occidentale. En plus, on est capables par une synthèse chimique de remplacer cette molécule», a expliqué Sophie Massé, biologiste au MFFP.

Les chasseurs délinquants interpellés mercredi feront face à 121 chefs d’accusation potentiels et pourraient comparaître devant les tribunaux au cours des prochains jours.

Ils s’exposent aussi à des amendes totales qui pourraient atteindre 328 000 $.

Outre les vésicules biliaires, les agents de la faune ont mis la main sur la somme de 7600 $ en argent.
Photo collaboration spéciale, Pierre-Alexandre Maltais
Outre les vésicules biliaires, les agents de la faune ont mis la main sur la somme de 7600 $ en argent.

160 agents de la faune

Pas moins de 160 agents de la faune ont participé à l’opération mercredi. La dernière opération de cette envergure s’était déroulée en 2002.

Outre les vésicules biliaires, les agents de la faune ont aussi saisi environ 7600 $ en argent, des armes et des pièges. Des peaux, des dents et des pattes d’ours ont aussi été récupérées.

Le commerce de la vésicule biliaire est interdit au Québec depuis 1998 et la simple possession de ce petit organe peut coûter jusqu’à 5475 $ d’amende pour les contrevenants.

Même si la chasse à l’ours est permise ailleurs au Canada, le commerce des vésicules est aussi interdit dans la grande majorité des provinces et territoires du pays.

La vésicule biliaire de l’ours noir, ça sert à quoi?

Les Asiatiques consomment la bile contenue dans la vésicule de l’ours pour traiter des maladies telles que :

  • Maladies du foie
  • Certains cancers
  • Hémorroïdes
  • Fièvre
  • Inflammations

La bile extraite de la vésicule peut se retrouver sous forme :

  • De shampoing
  • De crème
  • De gel
  • De poudre

Villes où il y a eu des perquisitions

 

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.