/news/health
Navigation

Fermeture d’une autre résidence pour personnes âgées

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | Faute de personnel, une autre résidence pour aînés ferme ses portes dans la région de Québec. Il s'agit de la Maison Fleurie, à Saint-Joachim.

La résidence accueillait 22 résidents âgés entre 75 et 95 ans.

La décision a été déchirante pour le propriétaire Bastien Simard, qui a acheté la résidence en 2001. «On a pleuré mardi lors de l'annonce, mais on n'a plus le choix», a expliqué M. Simard.

«Des employés ont quitté et on n'arrive pas à trouver du personnel pour combler les besoins. Il faudrait au moins sept préposés aux bénéficiaires», a-t-il dit.

Sept aînés seront relocalisés au CHSLD de Ste-Anne-de-Beaupré et un plan de relocalisation est en marche pour 10 autres résidents. Les cinq autres personnes, qui habitent l’endroit depuis de nombreuses années, ne savent toujours pas ce qu’il adviendra d’eux.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale a offert de l'aide psychologique aux résidents.

Ce n'est pas la première fois que le manque de main-d’œuvre provoque la fermeture d’une résidence pour personnes âgées. En mai dernier, 40 résidents ont été expulsés d’une résidence de Vallée-Jonction.

«Il faut que le gouvernement agisse pour l'avenir des aînés», a conclu Bastien Simard.