/finance/business
Navigation

Une entreprise de Sherbrooke séduit des vedettes

Coup d'oeil sur cet article

SHERBROOKE – Un jeune couple d’entrepreneurs de Sherbrooke a le vent dans les voiles. La boutique Glori.us existe depuis plus de 10 ans en Estrie et, signe de leur succès, une deuxième succursale a récemment vu le jour à Saint-Lambert, au sud de Montréal.

«On a toujours vu très grand, les gens qui nous suivent depuis le début savent que nous sommes en constante évolution», a dit fièrement le copropriétaire Jean-François Bédard.

Depuis deux ans, la boutique connaît une popularité sans cesse grandissante. Des vedettes québécoises, à commencer par le chanteur Olivier Dion, natif du coin, ont commencé à porter leurs vêtements.

Bad hair day? Put your cap on! #rainyday #cap #beglorius

Une publication partagée par Boutique Glori.us | MEN (@gloriusmen) le

Ensuite, la magie a opéré. Plusieurs joueurs de la LNH veulent du linge sur mesure fait à leur boutique et même le chef du Nouveau Parti démocratique, Jagmeet Singh, a fait appel à leurs services.

«C’est un buzz, en ce moment Glori.us vit un buzz et nous en sommes très contents», a poursuivi celui qui est aussi styliste.

Durs moments pour l’industrie du vêtement

Cette ascension survient alors que, parallèlement à cela, bien des joueurs du service de commerce de détail trouvent les temps difficiles, en raison de la dure rivalité avec les détaillants en ligne comme Wayfair ou Amazon.

Sherbrooke ne fait pas exception à la règle. Selon la directrice de la Chambre de commerce, il faut se tenir au goût du jour et offrir un service personnalisé pour ne pas trop souffrir de cette montée de la vente en ligne.

«Il faut [que les commerçants] offrent un service adapté à leur clientèle», a insisté Louise Bourgault.

Dans un avenir rapproché, les deux propriétaires de Glori.us songent à ouvrir une boutique volante, avec laquelle ils se promèneront sur les routes du Québec pour répondre aux besoins de leurs clients.