/misc
Navigation

Un mois de juillet historiquement chaud

Coup d'oeil sur cet article

Les grandes chaleurs que le Québec a connues depuis la fin juin ont établi des records.

À Montréal, le mois de juillet est même parti pour battre une marque de presque 100 ans. Il a fait plus de 24,4 °C tous les jours en juillet dans la métropole jusqu’à maintenant, selon Environnement Canada (20,2 °C à Québec).

Une telle chaleur en juillet ne s’est pas vue depuis 1921 alors qu’il faisait 24,7 °C en moyenne tous les jours du mois cette année-là.

Bien entendu, à cette époque, la température était rapportée en Fahrenheit et tout le monde roulait dans un modèle T de Ford.

Malheureusement pour les premiers automobilistes, l’air conditionné n’était pas encore inventé...

Vacances arrosées

La pluie risque de gâcher bien des pique-niques et des activités de plein air durant les deux prochaines semaines. Le Québec essuiera un tir groupé de dépressions météorologiques.

Après plus de trois semaines de températures caniculaires marquées par une sécheresse importante, la situation météo s’apprête à changer.

Le Québec sera pris en sandwich entre des amas orageux et des bandes d’averses migrant vers le nord. Les précipitations n’épargneront aucune région.

De l’Outaouais à la Gaspésie, de l’Estrie au Lac-Saint-Jean, les averses et les orages laisseront entre 30 et 100 mm de pluie jusqu’à vendredi.

La bonne nouvelle, c’est que les températures resteront élevées et qu’il y aura quand même des périodes de soleil.

Environnement Canada a d’ailleurs émis des avertissements de chaleur pour aujourd’hui, qui touche la grande région de Montréal incluant la vallée du Richelieu, Vaudreuil, Huntingdon, Saint-Jérôme et Lanaudière.

En fait, il fera plus chaud au Québec qu’en Ontario cette semaine. L’Ontario est aux prises avec une masse d’air nordique.

Il est rare que le mercure soit plus élevé en Gaspésie qu’à Toronto, mais ce sera le cas mercredi. Il fera 32 °C à Gaspé tandis que Toronto devra se contenter d’un frisquet 25 °C.

La Gaspésie a longtemps été boudée par les vacanciers pour son temps maussade en été. Les choses sont en train de changer, on dirait.