/sports/fighting
Navigation

Eleider Alvarez a fait les sacrifices nécessaires

Eleider Alvarez
Photo d'Archives, Agence QMI Eleider Alvarez

Coup d'oeil sur cet article

Le boxeur d’origine colombienne Eleider Alvarez n’aura aucun regret lorsqu’il montera dans le même ring que Sergey Kovalev, le 4 août prochain. À moins de deux semaines du combat, son rigoureux camp d’entraînement est maintenant chose du passé.

Alvarez est maintenant en mode récupération à l’approche de ce choc qui aura lieu à Atlantic City.

«J’ai vraiment mis toute l’expertise et toutes les connaissances que j’ai avec tous les contacts, point de vue docteurs et camp d’entraînement en altitude, a souligné l'entraîneur d'Alvarez, Marc Ramsay, à TVA Sports, mardi. On a mis vraiment le paquet. En ce moment, Eleider Alvarez est au maximum de ses capacités.»

Comme tout le monde s’en doute, Alvarez n’en peut plus d’attendre. L’attente d’un combat de championnat du monde a été interminable pour lui et il ne se voit revenir au Québec qu’en tant que champion.

«J’ai imaginé quand je vais revenir ici, dimanche le 5 au Québec avec la ceinture, a indiqué Alvarez. J’ai imaginé tout ça. C’est un combat très difficile, mais c’est ma chance. Tout le monde sait que ça fait trois ans que j’attends de me battre en championnat du monde.

Alvarez prendra la direction d’Atlantic City, lundi, alors qu’une semaine de promotion l’attendra.