/news/consumer
Navigation

Cannabis récréatif: Postes Canada obtient le contrat de livraison à domicile

JDQ_poste_canada_FR
Photo d'archives Postes Canada sera responsable de livrer le cannabis récréatif à domicile lorsque la substance deviendra légale.

Coup d'oeil sur cet article

Postes Canada sera responsable de livrer le cannabis récréatif à domicile lorsque la substance deviendra légale, a appris l’Agence QMI.

Un porte-parole de la Société des alcools du Québec (SAQ) a confirmé mardi que la société de la Couronne avait obtenu l’important contrat de livraison pour le Québec.

La SAQ, qui chapeaute la Société québécoise du cannabis (SQDC), n’a cependant pas voulu dévoiler le montant du contrat ni quels étaient les compétiteurs de Postes Canada. L’organisme fédéral n’était cependant pas seul dans la course, a-t-on expliqué.

En vertu de la Loi sur les contrats des organismes publics, la SAQ n’est pas tenue de dévoiler ces informations puisqu’elle est un organisme à vocation commerciale et a donc sa propre politique de gestion des contrats, a expliqué le porte-parole Mathieu Gaudreault.

En août dernier, l’entreprise UPS avait dit s’intéresser au marché québécois, tandis que Purolator disait réfléchir à son éventuelle implication.

Deux mois et demi plus tard

La SAQ aura finalement eu besoin de deux mois et demi pour octroyer ce contrat, considérant que la date limite pour soumissionner était le 4 mai dernier.

«Il y a eu des négociations sur certains paramètres, mais ce ne sont pas des délais qui sont nécessairement anormaux», a indiqué M. Gaudreault.

«Comme c’était un gros mandat, tout le monde voulait être sûr de bien comprendre ce qui était en place», a-t-il également expliqué.

Certains détails de «finition» pourraient être à l’origine de «certains délais», a-t-il admis.

Similaire au vin

La SAQ octroie le contrat à une entreprise qu’elle connaît bien, puisque c’est Postes Canada qui est responsable de livrer le vin à domicile lorsqu’une commande est effectuée sur son site web.

«Ça va être une copie, ou du moins, ça va ressembler beaucoup à ce qu’on fait pour le vin sur saq.com», a d’ailleurs souligné M. Gaudreault.

Selon l’appel d’offres publié en avril dernier, Postes Canada devra être en mesure de livrer le cannabis dans un délai maximum de 48 heures suivant la cueillette à un centre de distribution de la SQDC.

De plus, la personne qui prendra possession du colis sera cartée par un agent de Postes Canada pour s’assurer qu’elle a au moins 18 ans.

Livraison du cannabis

  • Dès le 17 octobre (jour de la légalisation)
  • Entre 20 000 et 30 000 colis par semaine
  • Contrat de trois ans
  • Livraison aux quatre coins du Québec