/portemonnaie
Navigation

Voici comment ne pas flamber tout ton argent aux États-Unis

Voici comment ne pas flamber tout ton argent aux États-Unis
Frank Mckenna | Unsplash

Coup d'oeil sur cet article

En collaboration avec

 

L'été, c'est si facile et agréable partir en voyage.

On fait son sac, on monte dans la voiture et on roule sous le soleil jusqu'à destination. Parfois, on arrive même à traverser les douanes américaines sans trop de trafic. Le gros luxe. 

Or, faire plusieurs voyages par année aux États-Unis, ça finit par coûter cher. Heureusement, il y a moyen de limiter les dépenses.

Du plein d’essence jusqu’au forfait mobile, voici 7 astuces qui te permettront d’économiser (même en USD!)

 

Voici comment ne pas flamber tout ton argent aux États-Unis
Photo Mark Noakes sur Unsplash

1. Minimise les frais de devises

Pour faciliter tes achats, il te faudra des devises américaines.

Pour éviter les taux de conversion exorbitants, effectue le changement de monnaie au Canada. Tu peux aussi opter pour une carte de crédit sans frais de transaction à l’étranger.

Aussi, tiens-toi loin des guichets automatiques. Autrement, tu devras payer des frais de conversion de devise. S’y ajoutent même des frais d’utilisation américains ET canadiens.

Si tu n’as pas le choix de retirer au guichet, assure-toi au moins d’en minimiser les frais. Prends un montant d’argent suffisant pour limiter ton nombre de retraits.


Voici comment ne pas flamber tout ton argent aux États-Unis
Photo Caleb George sur Unsplash

2. Fais le plein d’essence là-bas

Ce n’est pas une rumeur, l’essence aux États-Unis est environ 20 à 25% moins chère qu’au Canada.

En plus, le prix affiché à la pompe est calculé en galon, soit 3,78 litres. Alors oui, tu peux même en profiter pour faire le plein de super.

3. Ne dépasse pas ta limite de données

On est tellement habitués d’avoir notre téléphone en poche qu’il est difficile de ne pas l’utiliser, même lorsqu’on quitte le pays. Pour faciliter tes nombreux allers-retours aux États-Unis, assure-toi d’avoir un forfait mobile qui te donne toute la liberté dont tu as envie.

Les forfaits Premium de Vidéotron permettent d’utiliser ton mobile aux États-Unis comme tu le ferais au Canada, sans devoir activer d’option particulière.

Imagine: aucuns frais d’itinérance à prévoir pour les appels, les textos ou l’utilisation de données une fois la frontière franchie!


Voici comment ne pas flamber tout ton argent aux États-Unis
Photo Randy Laybourne sur Unsplash

4. Dors ailleurs qu’à l’hôtel

Pour de petites vacances, l’hôtel c’est très bien – mais quand on va souvent aux États-Unis, les frais peuvent rapidement s’accumuler.

Songe à profiter des systèmes de location d’appartements à court ou à long terme, des services d'hébergement temporaire et gratuit sur le canapé des locals ou encore, fais fonctionner ton réseau de contacts pour trouver une connaissance chez qui dormir.


Voici comment ne pas flamber tout ton argent aux États-Unis
Photo Matt Alaniz sur Unsplash

5. Prolonge ton séjour

Il vaut la peine de passer un peu plus de temps aux États-Unis.

En restant plus de 48 heures, tu pourras rapporter dans tes bagages des marchandises d’une valeur totale de 800$ CAD sans payer de droits.

Par contre, tu dois avoir tes achats sur toi au moment de revenir au Canada. On oublie donc la livraison postdatée.

6. Prévois tes repas

Le restaurant, ça coûte cher!

Planifie tes repas en fonction du temps que tu prévois passer aux États-Unis. Si tu optes pour la formule appartement ou camping, pense à cuisiner tes repas avec les produits locaux que tu achèteras sur place.


Voici comment ne pas flamber tout ton argent aux États-Unis
Photo Courtney Prather sur Unsplash

7. Choisis ton moment

Si tu fais partie de ces gens qui vont souvent aux États-Unis, organises-y ton passage lors de la basse saison ou des week-ends réguliers.

En évitant les longues fins de semaine ou les journées fériées, tu pourras fréquenter tous les endroits qui te plaisent, sans devoir les partager avec des hordes de touristes prêts à payer le gros prix pour s’amuser.

Tiens donc compte des congés canadiens (Action de grâce, vacances de la construction, fêtes nationales, etc.) et américains (Labor Day, Columbus Day, Fourth of July, etc.) pour choisir tes séjours.


Ça donne envie de traverser aux États-Unis encore plus souvent! Pour éviter les grosses dépenses et profiter au maximum de tes vacances, assure-toi de partir bien équipé!

 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux