/news/currentevents
Navigation

Découverte d’ossements ressemblants à une main humaine

Découverte d’ossements ressemblants à une main humaine
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

DRUMMONDVILLE – Une enquête de la Sûreté du Québec (SQ) est en cours à Drummondville, après qu'un citoyen ait trouvé des ossements sur la berge de la rivière Saint-François.

Selon le coroner au dossier, Yvon Garneau, ces ossements ont l'apparence d'une main humaine, mais il attend la confirmation de son pathologiste pour officialiser le tout.

Cet événement n'est pas sans rappeler celui survenu en mai dernier, alors qu'un pêcheur a fait la macabre découverte d'un pied et d'un fémur humains dans cette même rivière, pratiquement au même endroit, soit sur les berges de la rivière Saint-François, à la hauteur du parc Woodyatt de Drummondville.

À ce moment, la SQ avait déployé une équipe de plongeurs pour fouiller la rivière, mais en vain, rien d'autre n'avait été trouvé à ce moment.

Le coroner indique que les ossements ont été envoyés pour analyse au laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale de la SQ à Montréal.

D'abord, les experts vont déterminer de quoi il s'agit. S’il s’agit d’une main humaine, ils vont tenter de déterminer l'identité de la personne grâce à l'ADN.

Mercredi, une pathologiste judiciaire de l'Ontario sera sur place, et grâce à son expertise, elle va tenter de déterminer s'il y a des concordances entre la possible main, le pied, et le fémur.

S'il peut s'agir de la même personne. Pour l'instant, aucune identité n'a été dévoilée. L'enquête suit son cours.