/finance/news
Navigation

Tout ce qu’il faut savoir sur le bitcoin

Tout ce qu’il faut savoir sur le bitcoin
Illustration Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

L’une des questions que l’on vous pose fréquemment quand vous écrivez une chronique techno-affaires, c’est de quelle manière réagir face à l’engouement du bitcoin et, surtout, comment ça marche. Alors que la valeur de cette cryptomonnaie a grimpé de 2000 $ récemment, il est d’autant plus pertinent de s’y attarder.

Voici donc une introduction à cette monnaie virtuelle en 5 questions.

1. Qu’est-ce que c’est ?

Comme l’or, le bitcoin n’est lié à l’économie d’aucun pays et existe en quantité limitée, ce qui assure sa rareté sur le marché. Il est toutefois beaucoup plus facile à stocker et ne peut être contrefait.

Si un bitcoin vaut aujourd’hui plus de 8000 $, il est possible d’acheter aussi peu qu’un millionième de bitcoin, ce qui en fait un investissement accessible à tous.

Le système qui gère les transactions du bitcoin repose sur une technologie appelée chaîne de blocs (ou blockchain en anglais). Celle-ci garantit à la fois la sécurité du bitcoin, considéré presque impossible à pirater, et la transparence totale des transactions.

Il est donc possible de retracer chaque transaction en bitcoin depuis sa création. Cette trace s’arrête à votre clé de cryptage, un numéro unique associé à chaque utilisateur. Il est extrêmement difficile pour un tiers de découvrir à qui appartient chaque clé de cryptage. Vos transactions sont donc sécurisées, et votre identité demeure confidentielle.

2. À quoi ça sert ?

Selon Jonathan Hamel, fondateur de l’Académie Bitcoin, il y a peu d’avantages à transiger en bitcoin au quotidien dans une économie stable comme la nôtre. Bien que certains commerces l’acceptent, acheter votre café en bitcoin ne pose aucun avantage, à moins que le dollar ne s’effondre ce matin-là et que vous perdiez avec lui votre pouvoir d’achat.

Comme l’or, le bitcoin est donc avant tout un populaire véhicule d’investissement. Cela tient de sa hausse marquée en 2017 et aux multiples histoires de millionnaires qui y sont liées (on tend à ignorer les histoires de ceux qui y ont perdu beaucoup d’argent au cours des derniers mois !).

Comme le bitcoin n’est lié à aucune économie et que sa valeur ne répond qu’à l’offre et à la demande, c’est une alternative intéressante aux marchés boursiers, principalement en période de récession.

3. Doit-on investir ?

Difficile de se prononcer là-dessus. Si l’appât du gain est alléchant après les hausses marquées de 2017, le bitcoin a perdu près de 60 % de sa valeur depuis le début de l’année. On parle donc d’un investissement spéculatif réservé aux investisseurs ayant une haute tolérance au risque.

Rien ne vous empêche toutefois d’acheter quelques dizaines de dollars de bitcoin afin d’apprivoiser cette nouvelle monnaie.

4. Quels sont les risques ?

Le principal risque du bitcoin est son imprévisibilité. Par ailleurs, si le bitcoin lui-même est sécuritaire, les portefeuilles où le stocker sont sujets au piratage. Il faut donc toujours conserver une copie de sa clé de cryptage dans un endroit sécuritaire pour éviter de se voir refuser l’accès à ses avoirs.

Dans un tel cas, vous seriez aussi laissé à vous-mêmes pour retrouver vos avoirs. Il n’y a pas de service à la clientèle comme dans une banque où l’on peut facilement demander de récupérer son mot de passe ! Ce risque technique, bien que facile à prévenir, est donc également à considérer.

5. Où acheter des bitcoins ?

Il est très facile d’acheter des bitcoins. Vous devez premièrement ouvrir un portefeuille en ligne. Le plus recommandé par les experts du domaine est Electrum, considéré parmi les plus sécuritaires. Ensuite, vous trouvez un guichet et convertissez vos dollars en bitcoins. Il existe à cet effet plusieurs guichets en ligne, mais des entreprises comme Instacoin offrent aussi des guichets physiques dans plusieurs dépanneurs. Il est donc plus facile que jamais de faire un premier pas dans cette révolution économique !

QUELQUES CONSEILS DE JONATHAN HAMEL

  • Le meilleur investissement est de prendre le temps de comprendre le bitcoin et d’en apprendre davantage sur l’histoire de la monnaie.
  • Commencez par réaliser une petite transaction, pour apprivoiser le fonctionnement du bitcoin, de son stockage et de l’accès à vos fonds.
  • N’investissez jamais plus que ce que vous seriez capables de perdre. Il y a peu de chances que le bitcoin retombe à zéro, mais il demeure un jeune actif à haute volatilité.