/finance/business
Navigation

Hydro-Québec veut augmenter ses tarifs de 0,8% l’an prochain

Hydro-Québec veut augmenter ses tarifs de 0,8% l’an prochain
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Hydro-Québec demande à la Régie de l’énergie de hausser les tarifs d’électricité de ses clients résidentiels et d’affaires de 0,8 % l’an prochain.

La requête déposée vendredi par la société d’État sera effective le 1er avril 2019 si elle obtient le feu vert de la Régie.

Sous l’inflation

Pour les propriétaires de résidences qui se chauffent à l’électricité, les hausses seront en moyenne de 23 cents par mois pour un logement de type cinq et demi, de 79 cents pour une petite maison, de 1,60 $ pour une maison moyenne et de 2,44 $ pour une grande maison.

Il s’agit de la plus faible hausse réclamée par Hydro-Québec depuis les cinq dernières années.

En 2014, 2015, 2016 et 2017, la société d’État avait soumis à la Régie de l’énergie des demandes tarifaires respectives de 3,9 %, 1,9 %, 1,6 % et 1,1 %.

Le 1er avril dernier, la hausse tarifaire accordée par la Régie a été de 0,3 % alors qu’Hydro-Québec réclamait 1,1 %.

Hydro-Québec dit respecter son engagement, et ce, pour une quatrième année de suite, en demandant une hausse tarifaire sous l’inflation.

Selon la société d’État, le taux d’inflation prévu en 2019 au Québec sera de 1,8 %.

Hydro-Québec dit avoir réalisé l’an dernier 90 millions $ de plus que prévu en profit. Par conséquent, la société d’État prévoit remettre 46 millions $ issus de cet écart de rendement pour réduire sa hausse tarifaire de 2019-2020.

Tarification à l’heure

Comme prévu, Hydro-Québec offrira dès l’hiver prochain des tarifs d’électricité variables selon les heures de la journée à ses clients.

À la demande de la Régie de l’énergie, la tarification dynamique d’Hydro-Québec permettra de faire varier le coût de l’électricité selon les heures de consommation en hiver, alors que son réseau est utilisé à plein rendement en périodes de pointe.

Les tarifs seront ainsi plus élevés lors des heures dites critiques (matin et soir) et moins chers durant la nuit et le jour.

Propositions de tarification dynamique par Hydro-Québec

Option 1

Crédit en pointe critique

  • Aucun risque pour le client
  • Aucun changement de tarif
  • Crédit de 50 ¢/kWh effacé à la demande d’Hydro-Québec

Option 2

Tarif de pointe critique

  • Prix élevé en pointe: 50 ¢/kWh consommé jusqu’à concurrence de 3 % des heures en période d’hiver
  • Prix faibles le reste du temps: réduction d’environ 2 ¢/kWh par rapport au tarif D en période d’hiver

Source: Hydro-Québec