/travel/destinations
Navigation

7 bonnes raisons de découvrir Édimbourg en Écosse

7 bonnes raisons de découvrir Édimbourg en Écosse
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

ÉDIMBOURG, Écosse | La capitale de l’Écosse, avec sa vieille ville, son château, son histoire, ses pubs et la nature à proximité a quelque chose de magique qu’il faut saisir lors d’un voyage au pays.

Voici sept façons de profiter des attraits d’Édimbourg :

Revivre l’histoire en visitant un château

Le château d’Édimbourg veille sur la ville depuis plusieurs siècles et le visiter permet de toucher l’histoire tumultueuse d’Édimbourg, mais aussi de l’Écosse. Sur un rocher d’origine volcanique, ses murs épais, ses escaliers de pierre et ses hautes tours, témoins de nombreuses batailles, racontent la rivalité éternelle entre les Anglais et les Écossais. Il ne faut pas manquer le coup de canon quotidien de 13 h, l’ancienne prison où on peut voir des graffitis laissés par les prisonniers, le petit cimetière pour les chiens des officiers et la vue sur la ville. Les passionnés d’histoire pourront certainement y passer la journée. Se procurer l’audioguide (offert en français) vaut vraiment le coup si l’on veut saisir toute l’importance de ce majestueux château.

Explorer la vieille ville

Près du château, dans les rues de pierre entourées de bâtiments austères, se trouve un dédale d’escaliers, d’étroits passages, de hauts ponts et de voûtes qui ne sont pas sans rappeler les décors des films d’Harry Potter. Ceci peut sûrement s’expliquer par le fait que l’auteure, J.K. Rowling, aurait composé dans la vieille ville d’Édimbourg une partie de son œuvre, plus précisément au café Elephant House, qui offre une vue inspirante sur le château. À partir de ce dernier, la promenade agréable, ponctuée de cafés, de terrasses et d’amuseurs publics, que propose la rue parsemée de sites historiques est surnommée Royal Mile. La cathédrale Saint-Gilles, le Musée d’Édimbourg, le parlement écossais, entre autres, valent des visites.

Goûter les fruits de mer de Leith

Leith
Photo Fotolia
Leith
Au restaurant Fishers Bistro.
Photo tirée du site Facebook
Au restaurant Fishers Bistro.

L’Écosse, parce qu’elle est entourée d’eau, est riche en poissons et en fruits de mer. À Édimbourg, pour goûter parmi les meilleurs, il faut se rendre dans le quartier Leith, port maritime de la ville depuis le 14e siècle, dont les anciens entrepôts ont été convertis en bars et en restaurants. On raconte que les meilleures assiettes sont servies au Fishers Bistro, près du joli canal.

Faire la tournée des pubs

Le haggis, un mélange d’abats de mouton hachés, est le plat écossais par excellence.
Photo Fotolia
Le haggis, un mélange d’abats de mouton hachés, est le plat écossais par excellence.

Bière, whisky et musique traditionnelle sont, lors d’un voyage en Écosse, des incontournables. À Édimbourg, on trouve plus de 700 bars, dont plusieurs pubs à l’ambiance sympathique où on sert des bières locales en fût et où, à un moment de la soirée, des musiciens viennent mettre de l’ambiance. La plupart des bars offrent aussi plusieurs types de whiskys, où on pourra demander une dégustation afin de saisir toutes les subtilités de chacun. On dit que les whiskys prennent les saveurs du terroir dans lequel ils sont faits. Pour creuser le sujet, le Scotch Whisky Experience, au pied du château, explique la fabrication de cet alcool distillé au pays au moins depuis le 15e siècle. Pour éponger cet alcool, c’est un « haggis », offert dans pratiquement tous les pubs, qu’il faut commander. Le plat par excellence de l’Écosse est un mélange d’abats de mouton hachés, de farine d’avoine, d’oignons et d’épices.

Sortir du centre pour observer le quotidien

Il y a le centre de la ville, bien sûr, mais pour sentir le quotidien des Édimbourgeois, il faut prendre le temps de marcher dans les quartiers excentrés. À quelques minutes de marche de la vieille ville, Bruntsfield, Blackford ou Prestonfield, par exemple, promettent de jolies promenades au milieu de belles maisons en rangées, de jardins luxuriants et de commerces de quartier dès qu’on sort des rues principales.

Monter Arthur Seat et profiter de la vue

Vue du haut du Arthur Seat.
Photo Fotolia
Vue du haut du Arthur Seat.

Il serait bien dommage de passer à côté de l’escalade de ce sommet rocheux, ancien volcan installé au milieu de la ville. Les 250 mètres d’altitude valent la peine d’être franchis puisque les paysages qu’offre l’ascension sont impressionnants. En haut, la vue sur la ville est aussi splendide. Et même si les nuages la cachent, la brume apporte son charme à l’endroit.

Partir en excursion à Stirling

À partir d’Édimbourg, plusieurs destinations se font très facilement. De la capitale, Glasgow est à une heure de train, la mer est tout près et à 90 minutes de voiture, plusieurs endroits permettent de faire de la randonnée, comme le secteur du Loch Lomond ou des Trossachs.

Si on a plutôt envie de passer une ou deux journées dans une petite ville médiévale, Stirling, un lieu historique important pour le pays situé à moins d’une heure de train d’Édimbourg, est tout indiquée. Ses rues en lacets, son château en hauteur, son sentier en forêt, ses vues splendides et ses bons cafés et restaurants font qu’on a envie de s’y installer.


Ce voyage a été rendu possible grâce à Air Transat : www.airtransat.com.