/news/green
Navigation

Rivières à saumon: des baigneurs font fi de la réglementation

Coup d'oeil sur cet article

La baignade est interdite sur les différentes rivières à saumon de l'Est-du-Québec, mais malgré les affiches et les avertissements, les baigneurs sont nombreux à contrevenir au règlement. Les températures chaudes que connaît la région cet été accentuent le problème.

«Quand les baigneurs vont se baigner dans la fosse, ça crée un stress supplémentaire au saumon qui est déjà vulnérable vu les températures que l'on vit», a expliqué le directeur général de la ZEC de la Rivière-Mitis, Alexandre Dionne.

Lorsque l'eau est chaude, les saumons se dirigent vers des refuges thermiques, soit des fosses plus profondes où l'eau est plus fraîche.

«Le saumon se place à des endroits où il va pouvoir s’oxygéner correctement et quand on le fait sortir de ces sentiers-là, l’oxygène n'est pas aussi présent. Plus la température de l'eau est élevée, moins l’oxygène est élevé dans la rivière», a indiqué le vice-président du CA de la ZEC Saumon Rimouski, Luc Dorion.

Bien que les baigneurs soient tolérés à plusieurs endroits dans les rivières, certains vont au-delà des zones de restriction.

«Ça crée du mécontentement chez les pêcheurs qui s'attendent à arriver dans une fosse et pêcher dans la tranquillité», a souligné Alexandre Dionne.

Le week-end dernier, il y a eu plusieurs signalements à la ZEC de la Rivière-Mitis puisque de nombreux baigneurs sont contrevenus au règlement sur les zones d'exploitation contrôlée de pêche au saumon. Des avertissements ont été distribués.

«J'ai pas le choix de passer mes après-midi à avertir les baigneurs. Je leur explique pourquoi et je les invite à aller se baigner plus bas», a expliqué l'agent de la protection de la faune de la ZEC Saumon Rimouski, Jean-Roger Chrétien Parent.