/entertainment/events
Navigation

Festival Osheaga: presque complet

La 13e édition se déroulera ce week-end à Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Bien qu’il reste encore quelques laissez-passer quotidiens pour les journées de vendredi et samedi ainsi que des laissez-passer week-end platine à 1150 $, les organisateurs d’Osheaga ont bon espoir que leur événement affiche complet d’ici son ouverture, vendredi après-midi.

« L’année passée, c’était presque complet, mais il restait des billets jusqu’à la fin, a indiqué le fondateur d’Osheaga, Nick Farkas, en entrevue. Cette année, nous ne pouvons pas être certains à 100 % que nous afficherons complet, mais nous sommes confiants de pouvoir y arriver. »

Compétition

Si l’événement n’y est pas parvenu en 2017 (il a tout de même attiré 45 000 festivaliers par jour par rapport à une capacité de 48 000), c’est en partie en raison de la forte compétition qui règne entre les festivals, selon lui.

« Depuis cinq ans, il y a beaucoup plus de compétition dans le monde des festivals, et ce, partout en Amérique du Nord. Comme il y a entre 60 % et 70 % de nos festivaliers qui proviennent de l’extérieur de la province, c’est un facteur à considérer », a-t-il souligné.

« Cette année, ça s’est rétabli un peu, puisque les deux autres festivals majeurs dans notre genre au pays n’existent plus [Way Home et Pemberton]. Nous avons observé une hausse de la vente des billets à travers le Canada au complet. »

Hip-hop

Lorsqu’on lui demande quels sont les artistes qui risquent de faire le plus jaser lors de cette 13e édition, Nick Farkas mentionne notamment le rappeur Post Malone, qui se produira sur la scène de la Rivière, dimanche soir.

« Ça va être une grosse année pour le hip-hop. Brockhampton, ça va être énorme aussi, tout comme Tyler, The Creator et Travis Scott. Nous avons vraiment assisté à une remontée du hip-hop, depuis deux ou trois ans. »

► La 13e édition du festival Osheaga se déroulera de vendredi à dimanche, sur l’île Notre-Dame.