/entertainment/movies
Navigation

Le prochain film de Xavier Dolan en première mondiale à Toronto: «Je suis excessivement fier du film»

Xavier Dolan présentera son film The Death and Life of John F. Donovan au TIFF

Kit Harrington dans une scène du film The Death and Life of John F. Donovan.
Photo courtoisie Kit Harrington dans une scène du film The Death and Life of John F. Donovan.

Coup d'oeil sur cet article

Après deux années de dur labeur en salle de montage, Xavier Dolan dévoilera enfin son film hollywoodien The Death and Life of John F. Donovan en grande première mondiale au Festival international du film de Toronto, en septembre. « Je suis excessivement fier du film et j’ai très hâte de le partager avec les gens », a déclaré Dolan en entrevue avec Le Journal.

Ce sera donc Toronto. On avait d’abord cru que Cannes, peut-être Venise, pourrait obtenir la primeur du premier film tourné par le cinéaste québécois en langue anglaise. Or, pour la première fois de sa carrière, Xavier Dolan étrennera un film au Canada.

Adaptation

« Ce n’est pas un film pour Venise ni pour Cannes dans le fond. Je ne pense pas que les gens qui vont dans ces festivals attendent ce genre de film. C’est un film qui rend hommage à tous les divertissements pour la famille des années 1990 et demeure profondément traditionnel dans sa mise en scène. Il se veut accessible et n’a pas la sophistication nécessaire pour de grands festivals de catégorie A. Toronto, c’est parfait pour nous. C’est très glamour. »

Tourné en 2016 et 2017 à Montréal, Londres et Prague, The Death and Life of John F. Donovan, qui n’a pas de date de sortie au Québec ni de distributeur aux États-Unis, suit un jeune acteur qui se remémore, dix ans après la mort d’une vedette américaine, la correspondance qu’il a entretenue avec cet homme.

Projet très ambitieux doté d’un budget de 35 millions de dollars, The Death and Life of John F. Donovan compte une distribution étoilée composée de Kit Harington, Natalie Portman, Jacob Tremblay, Susan Sarandon, Kathy Bates et plusieurs vedettes d’Hollywood.

Mais l’assemblage, admet Xavier Dolan, n’a pas été facile. Il a examiné plusieurs options avant de trouver la direction à donner à son récit.

« Il y a des moments où j’ai dû m’adapter à un nouveau rythme de création, de réflexion surtout. Remettre les choses en question, me remettre en question. Je me suis questionné sur la pertinence de la longueur du processus. Aujourd’hui, je réalise avec une certaine fierté que ça a valu la peine de donner à ce film le temps dont il avait besoin pour être dans sa meilleure forme. »

Chastain

Pour y arriver, il a dû couper au montage le personnage de Jessica Chastain, une décision qui avait fait jaser.

« Ce fut difficile parce que j’aime Jessica, c’est mon amie. Mais ça n’a pas été une décision difficile. Protéger un film parce qu’un élément détonne, je ne trouve pas ça difficile. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que je coupe un personnage dans un de mes films. »

À partir du 15 août, Xavier Dolan retrouvera sa « famille de cinéma », dont Anne Dorval, pour le tournage de Matthias et Maxime, qui se déroulera à Montréal et dans les Laurentides. « Il n’y a rien présentement qui pourrait me rendre plus heureux que ça. »

En plus de jouer dans Boy Erased, Xavier Dolan figurera aussi au générique de la suite du film d’horreur It. « Je tourne à la fin septembre, deux semaines après Toronto. »