/entertainment/comedy
Navigation

Le Ritalin propulse la carrière d’humoriste de Mathieu Cyr

Mathieu Cyr estime que son déficit d’attention est responsable de ses erreurs

Mathieu Cyr
Photo Chantal Poirier Mathieu Cyr

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-BRUNO | L’humoriste Mathieu Cyr, qui travaille actuellement à peaufiner son premier one man show, estime qu’il doit une partie de ses récents succès à sa décision de se médicamenter pour traiter son déficit d’attention.

Il y a quelques années, un médecin a diagnostiqué un déficit d’attention chez l’humoriste de 42 ans, mais il refusait de prendre des médicaments par crainte d’étouffer sa créativité. Quand il est devenu papa pour la première fois il y a cinq ans, ses priorités ont changé. « J’ai tellement lu d’histoires de parents qui oublient leurs enfants dans leur char que ça m’a fait peur. C’est tellement mon style, j’oublie tout. Quand t’as d’autres vies que la tienne à penser, tu prends les mesures nécessaires pour que tout se passe bien », dit Mathieu Cyr.

Un autre effet inattendu

Avant d’être médicamenté, Mathieu Cyr manquait de concentration et il était désorganisé. Il n’était pas rare qu’il se présente à une audition en retard, sans avoir bien appris ses textes ou il coupait la parole aux gens sans se rendre compte de son impolitesse.

Après avoir passé plusieurs mois à tenter de trouver le bon médicament au bon dosage, Mathieu Cyr croit avoir trouvé le parfait équilibre entre concentration et créativité. Ses enfants sont en sécurité et sa carrière a connu une ascension inattendue. « J’aurais dû faire ça avant [prendre le médicament]. C’est ça qui m’a ralenti beaucoup. J’ai été con, je me suis présenté à des mauvaises auditions au mauvais endroit. J’ai fait des gaffes qui m’ont ralenties », explique l’humoriste qui est sorti de l’école de l’humour à 31 ans.

Un one man show

Mathieu Cyr présentera son tout premier one man show en janvier 2019.

Il croit que le nouvel homme qu’il est devenu a les outils nécessaires pour offrir un spectacle d’une très grande qualité.

« Sans le médicament, j’aurais peut-être fait un one man show, mais il n’aurait jamais été aussi bon que ce que je vais présenter au public », affirme Mathieu avec conviction. Son déficit d’attention et son style de vie peu commun teintent son humour et les spectateurs auront droit à un humoriste « grano », mais pas moralisateur. « Je fais ma crème solaire, je suis un grano [rire]. On va faire l’école à la maison à mes enfants, j’ai pris une tournure champ gauche dans ma vie que j’assume à 100 %, je pense que ça va shaker le conformisme qu’on voit dans la société », dit-il au sujet des parties de sa vie qui ont inspiré quelques numéros de son spectacle.