/portemonnaie/lifestyle
Navigation

Quelles assurances faut-il avoir avant 30 ans?

Quelles assurances faut-il avoir avant 30 ans?
Crédit : Bradley Wentzel

Coup d'oeil sur cet article

En collaboration avec

 

Avant la trentaine, souscrire à des assurances peut encore sembler une perspective lointaine. Mais il faudrait pourtant y repenser à deux fois avant de remettre tout cela à plus tard.

Il peut y avoir certains avantages à se procurer des assurances plus tôt.

L’assurance a ses raisons 

Comme l’explique Isabelle Jolicoeur*, conseillère en sécurité financière partenaire de la Financière Sun Life, «il est possible de bénéficier de son âge».

Pour obtenir des assurances, il faut répondre à certains critères tels que votre état de santé, et vos habitudes de vie. Ces critères déterminent ensuite la prime qu’il vous faudra payer.

Puisqu’en général, vous êtes en meilleure santé dans votre jeunesse et qu’il y a moins de chances que des aléas de la vie vous aient affectés, il devient intéressant de souscrire à une assurance quand vous êtes jeunes pour un coût inférieur.

Quelles assurances faut-il avoir avant 30 ans?
Crédit : Pablo Heimplatz

En termes d’assurances, le plan financier est toujours personnalisé. Effectivement, selon votre situation et au-delà des avantages de l’âge, il peut être nécessaire d’avoir des assurances.

Les jeunes propriétaires, les jeunes parents, les jeunes mariés sont bien sûr plus à même d’être assurés que de jeunes locataires célibataires. Ainsi, chaque individu agit en fonction de ses propres besoins et aussi de vos objectifs financiers.

Ceci dit, Mme Jolicoeur rappelle qu’une assurance, quel que soit l’âge, reste une sécurité contre les imprévus de la vie. 

À quelles assurances souscrire ? 

Il y a trois grandes catégories d’assurance auxquelles on peut postuler : l’assurance-vie, l’assurance invalidité et l’assurance maladie grave.

Assurance vie permanente et temporaire

L’assurance vie est celle qui permet de sécuriser un montant qui ira à votre famille en cas de décès. Elle se divise en deux formes, l’assurance vie permanente et l’assurance vie temporaire. 

L’assurance temporaire est moins chère car elle ne s’applique que sur une certaine période.

Celle-ci, étant donné que le risque de décès est moins élevé, est peut-être moins adéquate pour une jeune personne. Même si bien sûr tout dépend des exigences individuelles de chacun.

Quelles assurances faut-il avoir avant 30 ans?
Crédit : Unsplash

L’assurance vie permanente n’est pas limitée par une échéance prédéfinie qui pourrait arriver à terme avec le décès. Conséquemment, elle est plus chère.

Puisque le coût est généralement moindre quand on y souscrit jeune et qu’elle s’appliquera forcément, il peut être intéressant d’avoir cette assurance.

Quelle que soit l’assurance vie, Mme Jolicoeur affirme qu’il faut choisir un montant suffisant selon ses besoins et sa capacité de payer. En effet, avec l’inflation et les conjonctures économiques, l’argent peut perdre de la valeur.

Assurance invalidité

Cette assurance vous permettra, selon les dispositions de votre contrat, de recevoir un chèque mensuel dans le cas où vous n’êtes plus apte à travailler afin de pouvoir couvrir vos dépenses habituelles.

Selon Isabelle Jolicoeur, « le coût de l’assurance invalidité dépend surtout de votre catégorie d’emploi». Plus votre métier comporte de risques, plus elle sera chère.

«Un grutier et un notaire, ce n’est pas la même chose».

De même, des règlementations fédérales imposent une limite de la redevance en fonction du revenu de chacun.

Assurance maladie grave

Personne n’est à l’abri d’une maladie grave comme un cancer ou une crise cardiaque. Être assurer contre cette éventualité permet de subvenir à vos besoins dans les situations critiques où vous n’êtes plus capables de rapporter un revenu.

Généralement, si vous avez une maladie grave couverte par votre assurance et que vous êtes encore vivant 30 jours après le diagnostic, vous recevrez un montant forfaitaire.

Quelles assurances faut-il avoir avant 30 ans?
Crédit : Unsplash

«Avec ça, les gens vont payer les médicaments, les traitements et les frais qui entourent tout cela», décrit Mme Jolicoeur.

Parfois, votre entreprise peut pourvoir ces sécurités à travers les assurances collectives.

Ainsi, bien qu’elles peuvent être moins coûteuses si vous y souscrivez plus jeune, les assurances dépendent surtout de votre situation actuelle, de vos besoins et de vos valeurs.

Comme le dit Mme Jolicoeur, «il n’y a pas de recette, ça dépend de chaque individu».


On n’est jamais à l’abri d’un coup dur, alors pense à prendre des assurances. Vie, invalidité, maladies graves : renseigne-toi ici

 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux