/sports/football
Navigation

Le nom de Kaepernick, footballeur américain militant, censuré dans un jeu vidéo

Colin Kaepernick
Photo d'archives, AFP Colin Kaepernick

Coup d'oeil sur cet article

Los Angeles | Le nom de l’Américain Colin Kaepernick, l’ex-joueur des San Francisco 49ers maintenant sans emploi après avoir mis un genou à terre durant l’hymne national en 2016, a été censuré dans la bande sonore du jeu vidéo officiel de la Ligue nationale de football américain (NFL), Madden NFL 19.

C’est un utilisateur de Twitter qui a découvert cette omission jeudi, provoquant une vague de réactions moqueuses et indignées sur les réseaux sociaux et obligeant le développeur du jeu, Electronic Arts (EA), à s’excuser en faisant état d’une «erreur malencontreuse».

La dernière édition de ce jeu populaire, Madden NFL 19, modifie en effet le couplet du rappeur Big Sean sur la chanson « Big Bank » de YG pour en effacer le nom de Kaepernick. Ce sont généralement les injures et autres grossièretés qui sont censurées de la sorte dans la musique américaine.

La révélation a été confirmée par le site spécialisé Pro Football Talk, qui a reçu une copie du jeu avant sa sortie officielle.

« Il est décevant et affligeant que la NFL et EA aient enlevé le nom de Kaepernick de mon couplet sur Big Bank pour Madden 19, comme si c’était une insulte », a tweeté Big Sean. « Personne de mon équipe n’a accepté ça ».

Colin Kaepernick l’a remercié pour son soutien, également dans un tweet, et EA s’est excusé de son « erreur ».

« Des membres de notre équipe ont mal compris le fait que bien que nous n’ayons pas les droits pour inclure Colin Kaepernick dans le jeu, cela n’affectait pas les bandes sonores », a dit la compagnie.

« Nous avons fait un ratage et cette modification n’aurait jamais dû être faite. Nous allons corriger cela avec une mise à jour de Madden NFL 19 le 6 août, qui inclura de nouveau la référence », a-t-elle ajouté en s’excusant auprès de l’ex-quarterback et de tous ses fans.

Colin Kaepernick, qui voulait dénoncer la mort de plusieurs Noirs américains lors de leur arrestation par la police, a lancé un mouvement de protestation en 2016 en mettant un genou à terre pendant l’hymne national.

Son boycottage pour la cause des Noirs aux États-Unis avait fait tache d’huile au sein de la NFL et dans tous les niveaux du football américain, dans les championnats lycéens et universitaires notamment, mais a aussi déclenché une polémique nationale et suscité l’ire du président Donald Trump.