/news/politics
Navigation

Des trolls saoudiens se disent en faveur de l’indépendance du Québec

Ils se disent également concernés par le «génocide culturel» dont sont victimes les peuples autochtones

Coup d'oeil sur cet article

Les tensions diplomatiques entre Ottawa et Riyad entraînent une conséquence plutôt inusitée: des internautes saoudiens veulent démontrer qu’eux aussi peuvent s’ingérer dans les affaires internes canadiennes.

C’est ainsi qu’une vague de tweets en provenance de l’Arabie saoudite soutenant l’indépendance du Québec a récemment fait son apparition sur le réseau social à l’oiseau bleu, comme le rapporte BuzzFeed News.

Rappelons que la joute d’échecs diplomatiques entre les deux nations a pris des proportions inquiétantes hier, alors que le Royaume arabe a expulsé l’ambassadeur canadien à Riyad, en plus de rappeler en son sein son propre ambassadeur à Ottawa, et de geler les relations commerciales entre les deux pays.

La raison de cette levée de boucliers? Un tweet des Affaires étrangères canadiennes soulignant que le Canada était gravement préoccupé les arrestations d’activistes des droits des femmes en Arabie saoudite et qui exhortait les autorités saoudiennes à les remettre en liberté.

Ce gazouillis fut accueilli froidement autant par la classe politique de Riyad que par certains observateurs civils, qui voyaient là une tentative d’ingérence canadienne dans les affaires internes saoudiennes.

C’est sans doute ce qui a motivé de nombreux utilisateurs Twitter arabes à montrer qu’ils étaient, eux aussi, tout à fait capables de se mêler aux questions propres à la politique canadienne.

En plus de nombreux micromessages soutenant le projet indépendantiste québécois, plusieurs autres tweets (tous identiques) ont fait référence au «génocide culturel» dont sont victimes les peuples autochtones.