/travel/destinations
Navigation

Expérience non nécessaire, sensations garanties

Des tyroliennes, il y en a dans tous les parcs d’Arbraska.
Photo courtoisie, Arbraska Des tyroliennes, il y en a dans tous les parcs d’Arbraska.

Coup d'oeil sur cet article

Malgré les apparences, grimper dans les arbres avec un harnais n’est pas un sport extrême. À moins d’avoir le vertige, toute personne la moindrement active peut emprunter les parcours d’Arbraska.

Dans leurs cinq parcs au Québec, il y a des parcours adaptés selon les grimpeurs : enfants, familles ou sportifs en quête d’adrénaline.

Plusieurs parcours sont adaptés aux familles, comme ici, à Rawdon.
Photo courtoisie, Arbraska
Plusieurs parcours sont adaptés aux familles, comme ici, à Rawdon.

Rawdon

Même les petits de 5 à 7 ans ont leurs parcours. En famille, avec des plus grands, on s’amuse follement dans le Yakamonté. Corde à Tarzan dans le parcours Expert. Accessible à tous : la grande tyro d’une longueur de 110 mètres.

Sur le site : un Village Arbre-en-Ciel pour enfants et une via ferrata.

Sur le parcours « extrême » La Rafale à Rigaud. Hauteur : 27 mètres.
Photo courtoisie, Arbraska
Sur le parcours « extrême » La Rafale à Rigaud. Hauteur : 27 mètres.

Rigaud

En plus de ses parcours de divers niveaux, Arbraska Rigaud se démarque par celui classé « extrême » La Rafale, de 27 mètres de haut. Un parcours comprend cinq super tyroliennes de suite, d’une longueur de 150 à plus de 200 mètres.

Là aussi, il y a un Village Arbre-en-Ciel.

Mont-Saint-Grégoire

Aménagés dans une érablière, les parcours donnent un bon coup d’œil sur les alentours. Les étapes ou les jeux sont très variés, allant de la nouille au mur d’escalade. On traverse aussi toutes sortes de passerelles.

Des parcours de nuit sont organisés une fois par mois.
Photo courtoisie, Arbraska
Des parcours de nuit sont organisés une fois par mois.

Laflèche

À 30 minutes au nord de Gatineau, en montagne, les parcours pour tous nous en mettent plein la vue. Une tyrolienne nous fait survoler un lac. Un des parcours comprend huit tyroliennes d’affilée atteignant 67 mètres de haut.

À explorer sur les lieux : la plus grande caverne du Bouclier canadien.

Duchesnay

Du haut de la cime des arbres, on a un beau coup d’œil sur le lac Saint-Joseph, à une demi-heure de Québec. À essayer : la tyro de 300 mètres de long. Les parcours sont situés à la Station touristique Duchesnay, un centre de plein air bien tenu avec auberge et chalets.

En bref

  • Durée moyenne du parcours régulier : trois heures
  • Tarifs : 39 $ par personne de 14 ans et plus, 32 $ pour les 8 à 13 ans, 29 $ pour les 5 à 7 ans

www.arbraska.com

D’autres idées pour le week-end

Les attraits de Coaticook

Au parc de la Gorge de Coaticook, on traverse le plus long pont suspendu pour piétons en Amérique du Nord. Incontournable : le circuit pédestre illuminé Foresta Lumina.

www.tourismecoaticook.qc.ca

Les plaisirs de la Station Duchesnay

Outre les parcours d’Arbraska, la Station touristique Duchesnay dispose de kayaks à pédales et de planches à pagaie. À essayer : le gyropode Segway, à deux roues.

www.aubergeduchesnay.com

Montréal-sur-Mer

Juste à l’est du Port de Montréal, le parc de la Promenade Bellerive est idéal pour relaxer au bord du fleuve. Navette fluviale vers le parc national des Îles-de-Boucherville.

www.promenade-bellerivesquarespace.com