/24m/outings
Navigation

Quinze choses à surveiller pendant Fierté Montréal

Quinze choses à surveiller pendant Fierté Montréal
PHOTO COURTOISIE

Coup d'oeil sur cet article

Stars de années 80 et DJ’s en vogue sont attendus pour la onzième année de Fierté Montréal, qui s’amorce ce jeudi.

Après une année record en 2017, le plus grand festival LGBT du pays et de la francophonie continue sur sa lancée.

«L’année passée, c’était Fierté Canada et le 375e de Montréal. On s’attendait à petit down cette année, mais surprise! Pour la première fois, on a dû fermer les inscriptions au défilé et à la journée communautaire», a blagué Éric Pineault, président fondateur de Fierté Montréal, lundi matin, lors du lancement officiel de la programmation, sous le signe de la diversité et de la parité, qui se déclinera au parc des Faubourgs jusqu’au 19 août.

Défilé: boulevard René-Lévesque, dimanche 19 août, 13 h

300 000 personnes sont attendues sur le boulevard René-Lévesque la dernière journée du festival pour l’illustre défilé. L’année dernière, ils étaient 6000 à parader pour la diversité sexuelle. Cette année, ils seront 9000.

Illusion: scène extérieure TD, vendredi 10 août, 20 h

Le spectacle Illusion, qui rassemble 40 des meilleures drag queens du Québec, ouvrira les festivités. Nouveauté cette année: trois vedettes seront drag queens le temps d’une soirée. Le YouTubeur PL Cloutier, l’animateur Richard Z Sirois et l’ex hockeyeur Georges Laraque se prêteront au jeu.

Journée communautaire: rue Sainte-Catherine, samedi 18 août, 11 h à 17 h

La journée communautaire est également de retour cette année. Toute la journée dans le Village, la population est appelée à découvrir les différents groupes qui accompagnent les personnes LGBT+ au quotidien.

Femmes de tête: scène extérieure TD, samedi 11 août, 21 h 30

La chanteuse Laurence Nerbonne et le groupe Milk & Bone sont les têtes d’affiche de ce spectacle qui se veut 100 % féminin. D’ailleurs, pour la première fois de son existence, Fierté Montréal affiche une programmation paritaire. «On a été très sensible aux revendications des artistes féminines sur le manque de place des femmes dans les festivals. C’est pour ça qu’on s’est donné un plan sur 10 ans pour être le plus inclusif possible», a expliqué le vice-président de Fierté Montréal, Jean-Sébastien Boudreault.

Samantha Fox: scène extérieure TD, dimanche 19 août, 20 h 30

La légendaire chanteuse britannique des années 80 interprètera ses plus grands succès pendant 30 minutes pour la dernière soirée du festival. «Cette année, on a plein de vedettes internationales, mais c’est de Samantha Fox dont on me parle le plus. Elle était venue il y a 16 ans. Les gens étaient virés fous», se réjouit Jean-François Guevremont, directeur de la programmation.

Drag Superstars: scène extérieure TD, jeudi 16 août, 20 h

Les participants de la populaire émission de téléréalité Rupaul Drag’s Race promettent d’en mettre plein la vue.

Journée des enfants: scène extérieure TD, jeudi 16 août, 9 h

Si les nombreux partys s’adressent aux adultes consentants, Fierté Montréal ne délaisse pas les tout-petits pour autant. La populaire chanteuse pour enfants Atchoum le clown fera son tour en matinée jeudi le 16 août.

Sainte-Céline: scène intérieure parc des Faubourgs, mercredi 15 août, 20 h

L’hommage à la plus grande diva québécoise, qui se veut à la fois queer et burlesque, sera de nouveau présenté gratuitement lors de Fierté Montréal.

Méga T-Dance: scène extérieure TD, dimanche 19 août, 21 h

Après le défilé, les fêtards sont invités à danser au parc des Faubourgs aux sons des meilleurs DJs. C’est lors de cet évènement que Samantha Fox montera sur la scène à compter de 20 h 30.

Show rétro: scène extérieure TD, samedi 18 août, 21 h

David Thibeault, le jeune Québécois qui attiré l’attention du monde entier pour son imitation d’Elvis, ouvrira le bal du «Show rétro», une nouveauté cette année à Fierté Montréal. Patsy Gallant prendra ensuite la relève pour interpréter ses plus grands hits.

L Marche: place Émilie-Gamelin, dimanche 12 août, 16 h 45

La marche, qui souligne de L de l’acronyme LGBT, débutera à la place Émilie-Gamelin sur le coup de 16 h 45. C’est l’un des quatre événements dédiés à l’homosexualité féminine durant le festival. «Il n’y en a jamais eu autant. Souvent, quand on pense à la Fierté, on pense gay pride, mais c’est beaucoup plus que ça. Il y a aussi les lesbiennes, les trans et toutes les autres lettres de l’acronyme», réitère Jean-Sébastien Boudreault.

Les 20 ans de Jimmy Moore: scène intérieure parc des Faubourgs, mercredi 15 août, 21 h 30

Le célèbre personnificateur, connu pour ses imitations de Madonna, Michael Jackson ou encore Lady Gaga, célèbre ses 20 ans de carrière.

Femmes de soul: scène intérieure parc des Faubourgs, vendredi 17 août, 21 h

La chanteuse Sylvie DesGroseillers promet de revisiter les succès d’Aretha Franklin, Tina Turner, Whitney Houston, Donna Summer et plusieurs autres divas de la musique noire.

«The History of Sexuality» (présenté en anglais seulement): Place-des-Arts, jeudi 9 août à 20 h, samedi 11 août à 19 h 30, et dimanche 12 août à 20 h

«The History of Sexuality» est l’une des comédies musicales présentées lors du festival. Projet étudiant à l’origine, la pièce revisite la célèbre œuvre du philosophe Michel Foucault d’un point du vue queer. Le billet coûte 27,25 $ à la porte.

Solidarité envers les LBGT + du Kenya

Comme à chaque année, Fierté Montréal met la lumière sur un pays où les droits des LGBT + sont brimés. Cette année, deux représentants du Kenya sont en ville. Fierté Montréal organise d’ailleurs plusieurs évènements pour qu’ils puissent organiser le premier défilé dans ce pays d’Afrique de l’Est.