/misc
Navigation

Un été anormalement sec

Coup d'oeil sur cet article

L’Est du Québec connaît une sécheresse sévère, selon Agriculture Canada.

Une grande partie du pays souffre d’une sécheresse anormale qui s’est aggravée en juillet, rapporte le ministère fédéral.

Des régions de l’Alberta connaissent actuellement l’été le plus sec en 50 ans.

Au Québec, où les agriculteurs se plaignent d’une pénurie de foin, la sécheresse affecte davantage les régions de Montréal, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.

Signe que la chaleur cet été est mortelle, plusieurs fermes rapportent des quantités importantes d’animaux tués par la canicule, surtout des porcs, très sensibles à la chaleur.

Et celle-ci va se poursuivre cette semaine : le mercure atteindra 30 °C ou plus dans plusieurs régions, avec un mercure et des températures ressenties proches de 40 °C.

Rêve ou cauchemar ?

Ce temps chaud anormal est relié à une circulation dominante d’air du sud depuis des semaines.

La persistance de hautes pressions sur l’est des États-Unis depuis la fin juin est à l’origine de cet été de rêve pour les uns et de cauchemar pour les autres.

Mince consolation, le Québec n’est pas la seule région du monde à se plaindre d’un été trop chaud.

Après l’Europe du Nord et la Scandinavie, c’est maintenant l’Espagne, le Portugal et la France qui écopent.

Des records absolus de température ont été franchis le 4 août au Portugal. Il a fait 46,8 °C à Alvega, soit 10 degrés de plus que la température du corps humain.

D’autres records risquent d’être brisés au cours des prochains jours sur le sud de la France et dans les pays baltes.

Ouragans

Autre consolation en cet été de canicules, c’est le calme plat pour les ouragans et les tornades.

Alors que les experts s’attendaient à une saison des ouragans au-dessus de la normale, le bilan est plutôt tranquille jusqu’à maintenant.

Il n’y a eu que deux ouragans dans l’Atlantique Nord, Alberto et Beryl.

Quant aux tornades, Environnement Canada n’en rapporte officiellement qu’une seule jusqu’ici, le 23 juillet, dans Lanaudière.

Habituellement, on compte une demi-douzaine de tornades par année au Québec.

La sécheresse au Canada