/opinion/columnists
Navigation

Des contraventions aux mononcles

Coup d'oeil sur cet article

Une loi a récemment été adoptée en France pour lutter contre le harcèlement de rue.

Parmi les comportements « déplacés » qui feront désormais l’objet d’une amende : faire des commentaires sur la tenue ou le physique d’une personne, siffler une personne, avoir des regards déplacés, tenir des propos sexistes et suivre une personne qui exprime un refus.

Ces comportements seront punis par des amendes qui iront de 90 à 750 € – voire 3000 € en cas de « circonstances aggravantes ».

LES REGARDS « DÉPLACÉS »

Je n’ai jamais sifflé une fille qui marche dans la rue ou commenté à voix haute son physique.

Je trouve ça stupide, vulgaire et franchement colon.

Mais demander à la police de sanctionner un homme qui siffle une fille dans la rue ? Vraiment ?

Les policiers français n’ont pas des choses plus importantes à faire – comme arrêter des violeurs ou des terroristes, par exemple ?

Il y a une différence entre un crime et un comportement déplacé !

Si on demande à la police de distribuer une contravention chaque fois qu’un homme se comporte comme un mononcle, on n’a pas fini !

C’est quoi, la suite ? On va patrouiller les bars et distribuer des contraventions aux hommes qui abordent des femmes en leur demandant : « Vous habitez chez vos parents » ou « Qu’est-ce que tu manges pour être belle comme ça » ?

Et c’est quoi « un regard déplacé » ?

À partir de combien de secondes un regard devient-il « déplacé » et sujet à une amende ?

Les policiers vont-ils se promener dans le métro pour chronométrer le regard de chaque passager ?

« Une seconde, c’est correct, trois secondes, wouah, mon bonhomme, voici une contravention » ?

DISCRIMINATOIRE ENVERS LES MOCHES !

Je n’ai jamais sifflé une fille dans la rue, mais il m’est arrivé de me retourner pour admirer les courbes de certaines passantes que je trouvais jolies.

Cela fait-il de moi un maniaque ? Un obsédé ? Un criminel ?

Devrais-je suivre des cours de sensibilisation au harcèlement ?

Et qu’en est-il des sourires ? Si un Français sourit à une fille qui est assise à une terrasse, sera-t-il passible d’une amende ?

Si j’étais directeur de la Commission des droits de la personne, je dirais que cette loi est discriminatoire envers les moches.

En effet, quand un beau gars regarde une fille, la fille – la plupart du temps – sourit. Ce n’est que lorsque le gars qui la regarde est vieux, gros ou moche que la fille pousse un soupir excédé !

Bientôt, si ça continue, on va faire comme les islamistes : on va obliger les femmes à porter des abris Tempo pour les protéger du regard concupiscent des hommes !

BIG MOTHER

J’ai déjà été membre d’un club sportif (difficile à croire, mais c’est vrai).

Dans les douches, il y avait toujours un homosexuel d’un certain âge (très connu du grand public) qui faisait semblant de se laver juste pour regarder le cul des hommes.

C’était chiant.

Mais lui donner une amende ? Vraiment ?

C’est ce que vous voulez : un État policier qui surveille les comportements quotidiens de tout un chacun ?