/world/usa
Navigation

Testée positive aux opioïdes à cause... d'un bagel

bloc bagel
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Une jeune mère de famille a connu toute une mésaventure lors de son accouchement en avril dernier.

Elizabeth Eden était en plein travail dans sa chambre du centre médical Saint-Joseph de l’université du Maryland à Towson dans le Maryland quand son médecin lui a appris une étrange nouvelle.

«J’avais des contractions après avoir reçu du Pitocin. C’est là que le docteur m’a dit que j’avais été testée positive aux opioïdes», a-t-elle expliqué cette semaine à la chaine de télévision WBAL.

Mme Eden s’est alors souvenue qu’elle avait mangé un bagel aux graines de pavot pour le déjeuner et que ces graines pouvaient crée des faux-positifs.

Elle a alors demandé une nouvelle prise de sang, qui lui aurait été refusée par le médecin.

Ce dernier l’a d’ailleurs dénoncée aux services sociaux.

Sa fille, Beatrice, a été placée sous observation pendant cinq jours à l’hôpital et une assistante sociale a été chargée de les suivre à la maison.

Après une enquête approfondie, les services sociaux ont établi qu’il n’y avait pas de problèmes de drogue dans la famille.

Pavot et opioïdes

Les graines de pivot viennent de la fleur de pavot connue pour avoir des propriétés somnifères, sédatives ou analgésiques.

Cela n’a cependant d’incidence pour l’usage alimentaire car les actifs narcotiques de l’opium ne sont présents qu’à l’état de traces.