/24m/urbanlife
Navigation

Une banque presque centenaire préservée

Un  bâtiment historique qui a été préservé «flotte dans le vide» au beau milieu d'un chantier de contruction.
PHILIPPE-OLIVIER CONTANT/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Tenue presque en équilibre dans le vide au-dessus d’un large chantier de construction, une petite banque construite dans les années 20 sera transformée en épicerie dans un complexe immobilier de 25 étages dans l’arrondissement Ville-Marie.

En empruntant l’autoroute Bonaventure pour entrer au centre-ville, les automobilistes auront peut-être remarqué un petit bâtiment patrimonial en pierre situé à l’est du boulevard Robert-Bourassa, entre les rues Ottawa et William.

Construite en 1927, la banque Duke Investments Limited tient présentement sur des piliers, protégée du chantier de construction qui l’entoure.

Préservé

Bien qu’il ne soit pas protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, l’édifice situé au 297 boulevard Robert-Bourassa (anciennement rue Duke) est reconnu comme faisant partie du secteur de valeur patrimoniale exceptionnelle Griffintown. Il sera donc intégré à la devanture du Duke, un immeuble à condos qui sera inauguré en 2020.

«Il est conservé pour son esthétique institutionnelle et sa contribution à la diversité du paysage urbain du secteur, a expliqué le gérant du projet Duke chez Groupe Canvar Inc., Richard Varadi. Il a été recommandé de le conserver par la Ville au lieu de démolir et ça nous a permis d’avancer le dossier sans avoir les complications d’obtenir l’approbation d’une démolition.»

«Il s’agit d’un bâtiment presque centenaire, de style néoclassique en pierre, a indiqué la relationniste à la Ville de Montréal, Audrey Gauthier. Il a un grand intérêt patrimonial et c’est pourquoi la Ville de Montréal a exigé qu’il soit conservé et intégré au projet immobilier.»

Le bâtiment sera conservé dans son entièreté et accueillera une épicerie d’environ 20 000 pieds carrés, a spécifié M. Varadi. Le nom du supermarché demeure pour le moment confidentiel, mais il a précisé qu’il s’agira d’une «chaîne nationale très connue à Montréal».

Histoire

Le bâtiment, caractérisé par trois grands arcs en plein cintre sur sa façade, paraît modeste en comparaison des autres banques érigées à la même époque à Montréal, comme la banque Dominion, située à l’angle des rues De Bleury et Sainte-Catherine Ouest.

Une analyse du portait des ressources du patrimoine bâti des terrains riverains au projet de réaménagement de l’autoroute Bonaventure, réalisée par la Société du Havre de Montréal (SHM) en 2008, témoigne du caractère modeste de la banque.

«L’établissement tardif de l’institution à cet endroit, soit juste avant la Crise [économique], ne laisse que peu de chances que son rôle fut très marquant dans le quartier», peut-on y lire.

La SHM concluait que «[cet] édifice dont l’architecture quoique soignée et conçue par une firme d’architectes réputée ne semble pas être d’un ordre comparable aux bâtiments bancaires de cette époque ailleurs dans la ville.»

Il a été conçu par les architectes Hutchison and Wood, duo reconnu pour avoir construit de nombreux bâtiments à valeur patrimoniale, dont le Collège John Abbott, l’édifice Canadian-Express (aujourd’hui l’hôtel Saint-Paul) et l’édifice Duluth.