/sports/opinion/columnists
Navigation

La cadence se maintient

Une fausse croyance amène les amateurs de camping à croire qu’une fois que les vacances de la construction sont terminées, ce n’est plus nécessaire de réserver à l’avance. Les VR seront toujours bien présents sur les routes au cours des prochaines semaines.
Photo Julien Cabana Une fausse croyance amène les amateurs de camping à croire qu’une fois que les vacances de la construction sont terminées, ce n’est plus nécessaire de réserver à l’avance. Les VR seront toujours bien présents sur les routes au cours des prochaines semaines.

Coup d'oeil sur cet article

Les vacances de la construction sont peut-être chose du passé pour plusieurs amateurs, mais cela ne signifie pas pour autant que l’affluence diminue dans les terrains de camping québécois.

« Oui, les vacances de la construction sont terminées, mais pour nous, cela ne signifie pas un ralentissement, mais bien le début de la deuxième moitié de la saison », explique le président-directeur général de Camping Québec, Simon Tessier.

« Il est vrai qu’il y aura peut-être un peu plus de places, mais si les gens veulent un site précis sur un terrain de camping, ils doivent absolument prendre le temps de s’informer et de réserver, sinon, ils pourraient avoir de mauvaises surprises. »

Depuis de nombreuses années, bien des amateurs de camping évitent de prendre leurs vacances durant le temps des vacances de la construction.

« Dans les faits, pour nous, en tant qu’organisation, nous constatons qu’il y a une espèce de deuxième vague importante de campeurs vacanciers qui voyagent beaucoup jusqu’à la fin août. Tout se passe vraiment avant la fin des vacances scolaires. »

DES VÉRIFICATIONS

Si les terrains de camping demeurent ouverts à plein régime, il se peut qu’à compter du 15 août, certains services ne soient plus offerts.

« Nous invitons les gens à bien vérifier, par exemple, si le plan d’eau du terrain qu’ils ont choisi est toujours ouvert. À compter du 15-20 août, au même titre que plusieurs intervenants du milieu, les propriétaires de terrain ont des problèmes de personnel, surtout avec le retour aux études pour les cégeps et les universités. Il se peut donc que certaines activités, comme la baignade, ne soient plus offertes. Pour surveiller une plage ou faire l’accueil des campeurs, il faut un être humain. On ne peut pas remplacer ces gens par des robots. »

Plusieurs propriétaires de camping ont quand même su développer des méthodes pour limiter au maximum les désagréments causés par ce genre de situation.

CAMPEURS SAISONNIERS

L’arrivée de la deuxième moitié de la saison signifie aussi l’arrivée de la période de renouvellement pour les campeurs saisonniers.

« Les personnes qui veulent devenir campeurs saisonniers doivent se rappeler certaines règles importantes à respecter. Au départ, ce sont des contrats d’un an, qui contiennent souvent les éléments que le propriétaire entend faire respecter.

« Il est donc conseillé aux gens de bien lire les contrats, pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Le propriétaire du terrain de camping demeure toujours le propriétaire de l’espace que les gens louent. J’invite aussi les gens à bien prendre le temps de choisir le terrain qui leur conviendra. Il faut faire le tour, vérifier si les activités offertes nous conviennent et si on peut vivre avec les restrictions faites par le propriétaire. Il faut vraiment faire un choix judicieux », conclut M. Tessier.

VÉLO/CAMPING, QUELQUES PLACES

Pour les amateurs de vélo qui voudraient combiner leur activité avec une fin de semaine spéciale en camping, mentionnons qu’il reste encore quelques places pour la prochaine édition du rendez-vous qui se déroulera en Estrie du 7 au 9 septembre prochains. Organisé par l’ARCC Centre du Québec/Estrie, l’événement se déroulera à partir du terrain Domaine du lac Louise Camping, situé au 950, route 263 Nord à Saint-Louis-de-Blandford. Le nombre d’inscriptions a été limité à 60 équipages. Pour tout savoir sur ce rassemblement spécial, les activités et les coûts reliés au séjour, vous pouvez joindre Cécile Charest au 819 362-7055 ou Guy Boutin au 819 826-3682.

NOUVEAUX RABAIS

Tous les amateurs de camping qui ont téléchargé l’application Go Camping Québec et qui ont acheté le carnet de coupons-rabais pourront bénéficier d’une nouvelle source de rabais. Un onglet vous permettant d’aller vérifier les rabais de dernière minute offerts par certains terrains de camping a été installé. Plusieurs propriétaires vont utiliser cette nouvelle forme d’offre pour présenter des rabais plus importants afin de combler les quelques sites qui leur restent avant une fin de semaine, par exemple. C’est un outil essentiel si vous campez souvent durant la saison.