/lifestyle/hangout
Navigation

Les coups de cœur de Mikaël Kingsbury

Mikaël Kingsbury
Photo d’archives Mikaël Kingsbury

Coup d'oeil sur cet article

Le skieur de bosses Mikaël Kingsbury dévale les pistes de partout dans le monde et peut se vanter d’être un champion. En effet, l’hiver dernier, il a remporté une médaille d’or aux Jeux olympiques de Pyeongchang et enregistre également 47 victoires en Coupe du monde, tant en bosses qu’en acrobatique. Cet été, l’athlète devient ambassadeur de la boisson protéinée biPro d’Agropur et se pose quelque temps à Montréal, avant de reprendre ses entraînements dans le monde. Voici les endroits favoris en ville du médaillé olympique.

Le restaurant préféré ?

Restaurant le Grinder
Nicolas Blais
Restaurant le Grinder

 

J’aime bien le Grinder qui est situé sur Notre-Dame, dans Griffintown. Le restaurant n’est pas loin de chez moi. La bouffe est bonne et je peux y aller à pied ! J’aime aussi l’ambiance avec sa musique, son décor et le staff toujours aussi gentil avec moi.

L’endroit où prendre un café ?

Café-boulangerie L’Amour du Pain
Photo courtoisie, Facebook
Café-boulangerie L’Amour du Pain

 

Je vais encore rester dans le coin de Griffintown. Je vais souvent au café-boulangerie L’Amour du Pain. J’y vais parfois juste pour sortir de chez moi et naviguer sur le web, ailleurs que chez moi. Il y a vraiment du bon café et du bon pain ! L’endroit me rappelle l’Europe. Je ne suis pas vraiment un gars qui va dans les boulangeries, mais celle-là est particulièrement accueillante. Ça sent bon !

L’activité préférée ?

Ce n’est pas vraiment compliqué : j’aime le sport. J’aime jouer au hockey avec des amis dans une ligue de hockey lorsque le temps me le permet. Je remplace ici et là. Je dois quand même faire attention pour ne pas me blesser dans d’autres sports ! J’aime aussi jouer au golf. Je suis un fanatique de sport !

L’endroit où s’entraîner ?

Gym P2 – Première Performance
Photo courtoisie, Facebook
Gym P2 – Première Performance

 

Je m’entraîne au P2 – Première Performance. C’est situé sur la rue Saint-Ambroise, pas loin du Marché Atwater. C’est là que je suis au quotidien avec mon entraîneur Scott Davidson. Il y a un endroit spécifique où faire du vélo pour m’entraîner comme si j’étais sur une piste. Il y a des machines pour améliorer et renforcer mes muscles. J’ai même une massothérapeute qui est toujours là, à chaque fin d’entraînement. J’y croise certains joueurs de hockey qui s’y entraînent et d’autres athlètes olympiques comme moi. Ce n’est pas étonnant d’y voir quelquefois Alex Bilodeau et Alexandre Despaties.

L’athlète montréalais que vous admirez ?

Georges St-Pierre
Photo d’archives
Georges St-Pierre

 

Georges St-Pierre pour tout ce qu’il a fait. Il est une légende dans sa discipline. Il est reconnu partout dans le monde, mais il reste si humble. On est fier de ce qu’un Québécois comme lui peut avoir accompli et de sa réussite à l’échelle mondiale. Il représente bien son sport et il reste respectueux à l’endroit de ses adversaires. En fait, tous les athlètes québécois méritent mon admiration. Je les côtoie souvent et je vois cette même passion, cette même philosophie et le fait qu’on aspire aux mêmes styles de vie.

L’événement culturel le plus couru à Montréal ?

Osheaga
Photo d’archives
Osheaga

 

C’est sûr que la Formule 1, c’est cool. On s’entend pour dire que le Grand Prix est le plus gros événement qui se déroule chaque fois qu’il s’arrête dans une ville. C’est un sport glamour. J’ai toujours aimé conduire et la vitesse. Je dois dire aussi que j’adore assister à un match des Canadiens, lorsque j’ai la chance d’être ici, durant la saison. Je suis un fan de hockey comme tous les Montréalais. Aussi, j’ai participé à Osheaga cette année et c’était super. On écoute la musique et on rencontre tant de gens. C’est cool comme ambiance.

Si j’étais maire de Montréal ?

Je ferais tout ce qui est nécessaire pour ramener le baseball à Montréal. Je ferais construire le stade et j’investirais pour le retour des Expos. Petit, j’étais un grand, grand fan. J’étais même le batboy qui ramenait les bâtons à l’abri des joueurs. J’adore le baseball !