/news
Navigation

Saguenay et le Patro de Jonquière en mode solutions

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | La Ville de Saguenay s’est engagée à aider le Patro de Jonquière à trouver des solutions pour financer la construction d'un nouveau gymnase, vendredi matin, lors d’une rencontre entre la mairesse Josée Néron et le conseil d’administration du centre communautaire.

Cette rencontre est survenue une dizaine de jours après le refus du gouvernement provincial d’octroyer une subvention de 2 millions $ au Patro de Jonquière pour son projet.

Selon Josée Néron, mairesse de Saguenay, le Patro est une institution indissociable de la Ville. Cette dernière est d'ailleurs devenue un partenaire majeur dans le projet du nouveau gymnase en investissant 800 000 $.

Dans les prochaines semaines, le directeur général du Patro Yannick Gagnon tentera de comprendre les critères pour lesquels sa demande a été refusée par Québec. En attendant, la Ville compte faire bouger les choses.

«J'ai demandé à la fonction publique de regarder s'il y a d'autres programmes dans lesquels le projet du Patro peut être inscrit», a expliqué Mme Néron.

«On a fait de belles réflexions pendant cette rencontre. Le protocole d'entente entre le Patro et Saguenay prendra fin bientôt. On a donc pensé aux façons d'amener le Patro à être plus dynamique, plus rayonnant et plus impliqué dans la ville», a ajouté Yannick Gagnon.

D'autres rencontres sont prévues d'ici les prochains mois entre la mairesse de Saguenay et le conseil d'administration du Patro de Jonquière.

Les intervenants impliqués ont d'ailleurs précisé, après la réunion de vendredi, qu'ils n'ont pas l'intention d'abandonner le projet de gymnase.