/news/currentevents
Navigation

Un abri d’un demi-million inutilisé depuis des années

La structure devait servir à entreposer des abrasifs en hiver

Cet abri de 515 000 $ du ministère des Transports du Québec ne sert plus à rien depuis des années. 
Photo collaboration spéciale, Pierre-Jean Séguin Cet abri de 515 000 $ du ministère des Transports du Québec ne sert plus à rien depuis des années. 

Coup d'oeil sur cet article

VAL-DES-BOIS | Le ministère des Transports du Québec a construit un immense abri de 515 000 $ en Outaouais, mais ne l’a toujours pas utilisé trois ans après sa construction.

Cette structure payée à grands frais par les contribuables doit simplement servir d’abri au MTQ ou à ses sous-traitants pour entreposer des abrasifs pendant la période hivernale.

Le ministère indique que l’abri construit en 2015 aux abords de la route 309 à Val-des-Bois, en Outaouais, aurait servi pendant un hiver il y a trois ans.

Mais tous les résidents du secteur rencontrés par Le Journal hier ont affirmé qu’il n’y avait jamais eu d’entreposage à cet endroit depuis sa construction.

Au diable les dépenses

Le MTQ n’a pas lésiné sur les dépenses avec cet abri d’un demi-million de dollars. La structure repose sur une fondation en béton et du remblai de qualité a été utilisé pour s’assurer de sa solidité.

Alors que certaines des routes québécoises auraient grandement besoin de nouveau pavé, le terrain sur lequel se trouve cet abri a été asphalté au complet. Le terrain est complètement éclairé et clôturé, de façon sans doute à repousser les voleurs d’abrasifs.

La clôture est toutefois ouverte en permanence, comme l’a constaté Le Journal. La porte-parole du MTQ en Outaouais, Karine Sauvé, reconnaît que l’installation est inutilisée, mais que la décision de construire cet abri a été prise alors que le déneigement connaissait des difficultés dans le secteur.

Saine compétitivité

« En ayant un abri, ça permet à des entrepreneurs de l’extérieur de soumissionner pour le contrat. On s’assure d’une saine compétitivité entre les entrepreneurs », mentionne-t-elle.

Depuis quelques années, c’est la municipalité de Val-des-Bois qui obtient le contrat de déneigement du MTQ pour une partie de la route 309. La municipalité possède aussi un abri pour les abrasifs qu’elle a construit au coût de 18 000 $ en 2014.

« Ça convient amplement à nos besoins », dit la directrice générale de Val-des-Bois, Anick Morin. Bien qu’inutile en ce moment, le MTQ croit toutefois que cet abri pourrait être utile dans le futur.

« Le contrat se renouvelle à chaque année. Si la municipalité décide de ne plus déneiger ce secteur, avec ce terrain, on aura plus de soumissionnaires et un meilleur prix », estime Mme Sauvé.

– Avec Simon-Pier Ouellet, collaboration spéciale