/news/currentevents
Navigation

Une mère attend que son fils se réveille

La maman d’un adolescent heurté par deux voitures à Repentigny jeudi soir se ronge les sangs

Junior Léandro Fils a été heurté par deux voitures sur le boulevard Brien, à Repentigny, jeudi soir. Il reposait toujours aux soins intensifs vendredi soir. 
Photo Agence QMI, Erik Peters Junior Léandro Fils a été heurté par deux voitures sur le boulevard Brien, à Repentigny, jeudi soir. Il reposait toujours aux soins intensifs vendredi soir. 

Coup d'oeil sur cet article

La mère d’un adolescent de 16 ans heurté coup sur coup par deux voitures à Repentigny jeudi soir prie pour qu’il reprenne conscience, sans garder de graves séquelles.

« Il faut qu’il se réveille », espérait de tout cœur Rachelle N. Sauvé, vendredi en fin d’après-midi, alors que son fils reposait aux soins intensifs à l’Hôpital Sacré-Cœur à Montréal.

Elle se fait un sang d’encre depuis que Junior Léandro Fils a été happé alors qu’il traversait une intersection avec des amis.

S’il a repris du mieux depuis, il était toujours inconscient vendredi en fin de journée. Les médecins et ses proches attendaient qu’il se réveille pour lui faire passer des tests neurologiques.

Junior Léandro Fils
Photo tirée de Facebook
Junior Léandro Fils

Fractures

« Je lui ai parlé fort dans l’oreille en lui disant un truc qui le ferait réagir et il a essayé de se soulever du lit comme s’il voulait s’asseoir. Mais il est retombé presque aussitôt », s’est désolée Mme Sauvé.

L’adolescent qui aura 17 ans le 1er septembre a le nez et des os des joues fracturés. Il a également du sang au cerveau, ce qui inquiète grandement sa mère. Mais il n’a pas de fracture au cou.

« Quand je touche son front et que je lui caresse le visage, je vois que ses paupières bougent, c’est bon signe », a ajouté la maman, préoccupée. La copine de Junior Léandro Fils, sa famille et des amis venus de Terrebonne étaient également à son chevet, vendredi.

Mystère

Junior Léandro Fils travaille comme vendeur à la boutique de vêtements de sa mère à Repentigny. C’est lorsqu’il rentrait, après avoir fermé le magasin, qu’il a été victime de l’accident.

Le mystère sur les circonstances de l’accident demeure d’ailleurs toujours entier pour la mère.

« Je ne sais pas encore ce qui s’est passé. Ses amis sont encore sous le choc et ils ne sont pas capables de me parler. »

Il était avec deux de ses amis lors de l’accident. « Il traversait comme piéton [sur le boulevard Brien] et il a été frappé par un premier véhicule, pour ensuite être projeté sur le deuxième », a expliqué Jonathan Émond, sergent à la police de Repentigny, sans en dire plus.

Le fils de Mme Sauvé veut profiter d’une année sabbatique, pour ensuite aller au cégep, a-t-elle raconté.

« Il dit qu’il veut être riche, avoir une famille et une auto, a mentionné la maman, qui retrouvait soudainement un peu le sourire. Mais à 16 ans, les jeunes changent d’idée toutes les 10 minutes. »