/finance
Navigation

Tous les yeux sur Seattle

Seattle downtown skyline and Mt. Rainier at sunset. WA
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Le sport professionnel constitue un domaine lucratif par les temps qui courent pour les gens d’affaires prêts à y investir des centaines de millions, voir des milliards.

C’est donc sans surprise que les dirigeants des principales ligues tentent d’accroître leur rayonnement et leurs revenus.

Afin d’y parvenir, les têtes dirigeantes de la NFL, de la NBA, du baseball majeur et de la LNH ont l’option de procéder à une expansion ou encore de relocaliser certaines franchises qui en arrachent.

Le marché de Las Vegas représente un bel exemple. La LNH a décidé d’y implanter une nouvelle franchise qui a atteint la finale de la Coupe Stanley dès sa saison inaugurale, tandis que la NFL a autorisé le déménagement des Raiders d’Oakland vers la ville du vice en vue de la saison 2020.

En plein essor

Après Vegas, le marché qui risque de faire les manchettes plus souvent qu’à son tour au cours des prochains mois est celui de Seattle.

Classé par la revue Forbes comme deuxième agglomération américaine où l’on anticipe la plus forte croissance en 2018, le marché de Seattle est en plein essor. La population y a augmenté de près de 2 % en 2017 et on s’attend à une hausse similaire cette année. De plus, les salaires ont augmenté de 7,5 % en moyenne en 2017 et le prix des maisons a grimpé de près de 14 % au cours de la même année, soit les plus fortes hausses aux États-Unis.

Deux nouvelles franchises

On estime donc que toutes les conditions sont en place pour assurer le succès de nouvelles équipes sportives professionnelles. En plus d’une franchise stable de la NFL qui est établie dans la plus grande ville de l’État de Washington depuis 1976, on pourrait d’ici quelques années y retrouver une franchise de la LNH et de la NBA.

Dans le cas de la LNH, le circuit Bettman a déjà donné son aval afin que Seattle entame le processus d’expansion. L’équipe pourrait disputer son premier match en octobre 2020. Quant aux SuperSonics de la NBA, qui ont été présents à Seattle de 1967 à 2008, leur retour serait imminent.

Preuve que les futurs propriétaires sont sérieux, le KeyArena où évolueraient les deux franchises fait présentement l’objet de rénovations de l’ordre de 700 millions de dollars.

Et les Mariners ?

Étonnamment, le dossier des Mariners de Seattle, au baseball majeur, risque de créer une certaine incertitude à court terme. Le bail des Mariners, qui évoluent au Safeco Field, arrive à échéance au terme de la présente saison et les Mariners et les autorités municipales ne peuvent s’entendre sur la répartition des coûts liés aux rénovations requises au stade avant de signer un nouveau bail.

Les Mariners n’en sont pas encore au point de menacer de déménager s’ils n’obtiennent pas les 180 millions en fonds publics qui sont réclamés, mais ils auraient certainement le gros bout du bâton si la situation devait s’envenimer.

Le baseball majeur souhaite passer de 30 à 32 équipes en procédant à une expansion, mais plusieurs marchés ont été évoqués pour accueillir une équipe à la suite d’une expansion ou d’une relocalisation, y compris les marchés avoisinants de Portland et de Vancouver, sans oublier ceux de Montréal, Charlotte, Oklahoma City, Las Vegas et Mexico City.

32 équipes des majeures : une question de temps

Les Mariners de Seattle ne parviennent pas à s’entendre avec les autorités municipales, mais il serait étonnant de les voir déménager. Par contre, deux autres équipes pourraient grossir les rangs du baseball majeur. ESPN a récemment prédit que Montréal sera la prochaine ville à obtenir une équipe.

Nombre d’équipes par ligue

  • NFL : 32
  • LNH : 31 (32 avec l’arrivée éventuelle de Seattle)
  • NBA : 30
  • MLB : 30

Expansion au baseball majeur

21

À l’exception du déménagement des Expos vers Washington, il y a 21 ans que le baseball majeur n’a pas observé de changement. On avait alors procédé à une expansion, avec l’arrivée des Rays de Tampa Bay et des Diamondbacks de l’Arizona.

15

Depuis 1961, le baseball majeur n’avait jamais passé plus de 15 ans sans procéder à une expansion.

1G$

Depuis 1961, le baseball majeur n’avait jamais passé plus de 15 ans sans procéder à une expansion.

Le chiffre de la semaine: 650

Malgré que tous les espoirs soient encore permis pour Québec, la LNH a clairement démontré qu’elle souhaitait établir sa 32e franchise à Seattle. Le coût d’expansion que devront verser les futurs propriétaires a d’ailleurs été fixé à 650 millions de dollars. Il s’agit d’une augmentation considérable si l’on compare cette somme aux 500 millions qu’ont dû débourser les propriétaires des Golden Knights de Las Vegas.