/weekend
Navigation

Un héritage convoité

Un héritage convoité
Photo courtoisie Théâtre Alcide Parent

Coup d'oeil sur cet article

Comment une simple moustache, peut-elle valoir 200 000 $ ? C’est ce que l’équipe du théâtre Alcide Parent tentera d’élucider­­­ sur les planches, dans sa nouvelle création estivale, où il est question d’un héritage que plusieurs aimeraient bien empocher.

C’est par le jeu de 13 personnages interprétés par cinq comédiens que La moustache à 200 000 piastres, une comédie dans la pure tradition du burlesque écrite par Bernard Reid, prend forme sur scène. Lieu où les pirouettes et les mensonges sont omniprésents.

« Il s’agit d’une pièce avec beaucoup de va-et-vient », lance Danielle Martin qui fait partie de la distribution et qui incarne trois personnages en plus de signer la mise en scène.

Multiples rebondissements

Ernestine, une femme en fin de vie, a un héritage de 200 000 $ à léguer et n’a pas d’autre héritier que sa nièce. « Elle n’a pas d’enfant ni de conjoint », souligne Danielle Martin qui a aussi collaboré au texte avec Bernard Reid afin d’y ajouter ses couleurs. Éloignées l’une de l’autre, les deux femmes ne se sont pratiquement jamais vues.

Ernestine rendra donc visite à sa nièce, car la tante âgée, personnifiée par Lise Dominique, a des exigences particulières quant à l’éventuel héritier. Ainsi, elle pourrait écarter la possibilité que la nièce mette la main sur la cagnotte.

Les autres personnages sont tous des voisins, vivant dans le même immeuble que la nièce. « Tous les locataires de l’immeuble souhaitent aider la nièce afin qu’elle puisse recevoir sa part d’héritage », révèle la metteuse en scène.

Mais l’aide n’étant habituellement pas gratuite, l’entourage cherchera à recevoir sa part du gâteau.

Ce sont de nombreux rebondissements qui attendent les spectateurs.

« Nos spectateurs sont fidèles et ont du plaisir à voir notre pièce », confie la comédienne qui ajoute que c’est justement cette réponse du public qui la rend heureuse.

La moustache à 200 000 piastres !

  • Auteur : Bernard Reid
  • Mise en scène : Danielle Martin
  • Distribution : Lise Dominique, Gilbert Duquette, Daniel Gallagher, Danielle Martin et Sabrina Tessier
  • À l’affiche jusqu’au 25 août au théâtre Alcide Parent (Lanaudière)