/news/health
Navigation

CHSLD Sainte-Dorothée: «pas de lacunes», dit le Protecteur du citoyen

Coup d'oeil sur cet article

LAVAL – Il n'y a pas de lacunes dans les soins offerts au CHSLD de Ste-Dorothée à Laval, conclut le Protecteur du citoyen.

Dans une lettre adressée au directeur du CISSS de Laval, dont TVA Nouvelles a obtenu copie, le vice-protecteur du citoyen, Claude Dussault, explique que son organisation a délégué l'un de ses employés pour faire une visite surprise de l'établissement, le 5 juin dernier.

Cinq jours auparavant, TVA Nouvelles avait diffusé un reportage dans lequel des membres du personnel dénonçaient la direction de ce centre d'hébergement. Ils expliquaient avoir négligé des aînés en raison d'un manque de personnel.

Il n'en fallait pas moins pour que les partis d'opposition à l'Assemblée nationale demandent au Protecteur du citoyen de se pencher sur le dossier et pour que deux ministres du gouvernement Couillard se rendent sur les lieux pour constater, de visu, la situation.

«Le Protecteur du citoyen prend acte des mesures et indicateurs mis en place dans le CHSLD afin d'alerter les gestionnaires si des écarts survenaient dans la qualité des soins et des services offerts aux usagers. En conséquence, nous fermons le dossier», a écrit Claude Dussaut.