/news/currentevents
Navigation

Le chauffard de Beauharnois accusé

Celui qui a défoncé la maison n’avait pas le droit de conduire un véhicule

Le chauffard de Beauharnois accusé
Photo Agence QMI, Pascal Girard

Coup d'oeil sur cet article

Le jeune homme qui a fracassé une maison avec une voiture volée pour terminer sa course dans la résidence voisine était sous une interdiction de conduite depuis octobre 2017.

Yannick Pronovost, 22 ans, de Beauharnois, a comparu mercredi au palais de justice de Valleyfield.

Il fait face à quatre chefs d’accusation, soit vol de voiture, conduite dangereuse, conduite alors qu’il lui était interdit de conduire et non-respect des conditions.

Habitué des palais

Le jeune homme est un habitué des palais de justice, lui qui possède de nombreux dossiers criminels, surtout pour avoir failli à respecter ses conditions de probation. Il a notamment des antécédents de vols, vols de véhicule, fraude, possession de cannabis et entrave au travail d’un agent de la paix.

Pour une raison encore inconnue, Pronovost a perdu la maîtrise du véhicule qu’il est soupçonné d’avoir volé pour ensuite traverser au complet une maison. La voiture est allée se loger dans la résidence voisine, causant des dommages considérables aux deux maisons.

Seul blessé

Il a fui les lieux de l’accident avant d’être localisé non loin de là avec des blessures graves, notamment à la tête. Il a été le seul blessé dans cette histoire.

Pronovost demeure détenu jusqu’à son enquête de remise en liberté, qui est prévue jeudi à Valleyfield.