/entertainment/celebrities
Navigation

Madonna a 60 ans: loin de la retraite

En mai dernier, Madonna a fait tourner bien des têtes au Met Gala.
Photo WENN.com En mai dernier, Madonna a fait tourner bien des têtes au Met Gala.

Coup d'oeil sur cet article

Madonna fête ses 60 ans aujourd’hui même. La « sex-symbol » planétaire, reconnue pour son côté audacieux et provocateur, s’assagira-t-elle durant la prochaine décennie ? Si l’on en croit quelques observateurs ayant suivi sa carrière de près, la Material Girl n’a pas fini de nous surprendre.

Elles sont rares les icônes pop à connaître une carrière encore très active une fois dépassée la soixantaine. Mis à part Cher, qui est âgée de 72 ans, les exemples d’artistes féminines pop soixantenaires sont plutôt inexistants.

« La pop est considérée comme une musique de jeunes, remarque l’animatrice Geneviève Borne, qui a interviewé Madonna à plusieurs reprises. Pourtant, dans le rock, la longévité est plus grande et importante, quand on pense aux Rolling Stones, Neil Young et The Who qui sont encore actifs. Madonna est encore en train de repousser les barrières. C’est une femme qui a été précurseure dans tout. Et elle continue de l’être. »

Le dernier tabou

Que fera Madonna dans les prochaines années ? Le chroniqueur musical Nicolas Tittley aimerait bien la voir sortir un album sexy à 65 ans.

« J’ai l’impression que c’est peut-être le dernier tabou. Elle se retrouve dans une position où c’est peut-être la chose la plus osée qu’elle aura à faire dans sa vie. Quand elle a sorti Erotica, en 1992, elle était à son sommet, au niveau de l’âge et du look. Là, d’avoir la soixantaine, ça pourrait être vraiment intéressant de voir comment elle va aborder ça. S’il y a quelqu’un qui peut le faire, c’est bien elle. »

Influente et inspirante

Le claviériste Ric’Key Pageot, qui a accompagné Madonna durant plusieurs années en spectacle, ne serait pas surpris que l’Américaine entreprenne une autre grosse tournée mondiale.

« Quand j’ai commencé à travailler avec elle, je me disais qu’à 50 ans, elle arrêterait peut-être les tournées pour aller faire une résidence quelque part. Et puis, 10 ans plus tard, elle continue à donner des spectacles et à surprendre. »

« Je m’attends à ce qu’elle continue d’influencer le monde de la musique, de la mode, du design et des tournées, poursuit le Montréalais d’origine. Elle va continuer d’inspirer des artistes partout dans le monde. »

Toujours à l’avant-garde

« Madonna sera fidèle à elle même et elle continuera d’évoluer, croit Jimmy Moore, un personnificateur québécois de Madonna. Elle prouve bien que l’âge, pour elle, n’est pas un obstacle. [...] Elle va absolument continuer à faire des tournées, peut-être assise avec un banjo, mais elle va assurément continuer. »

Geneviève Borne n’est pas inquiète pour l’avenir de celle qui nous a donné des succès monstres comme Like A Prayer, Vogue, Into The Groove et Hung Up. « Ses concerts affichent encore complet. Je pense qu’elle va continuer d’être pertinente. Elle a du goût et elle est toujours à l’avant-garde des tendances. Elle sait très bien s’entourer. Quand tu as du flair, ça ne disparaît pas. »

Nouveau public

Selon Mike Gauthier, le plus gros défi de Madonna, pour les prochaines années, sera d’aller chercher un nouveau public. « Elle a un poids média incroyable. Ça n’a jamais diminué pour elle. Son défi sera de garder ce poids-là dans les médias, de rester contemporaine. »

« Actuellement, c’est très fort pour Lady Gaga et Katy Perry, par exemple, sur les réseaux sociaux, ajoute le chroniqueur musical. Madonna va-t-elle accepter d’être une artiste de l’ancienne génération ? Elle a toujours été numéro un. Sur Instagram, elle a quand même 11 millions d’abonnés, mais Twitter, elle n’en a que 2,2 millions. Ça montre que son public ne rajeunit pas. Si tu regardes Lady Gaga, son Twitter est à 65 millions d’abonnés. On voit que les jeunes ne sont pas là pour elle. »

– Avec la collaboration de Sandra Godin et Yves Leclerc

 

Les décennies de Madonna

0-9 ans

En mai dernier, Madonna a fait tourner bien des têtes au Met Gala.
Photo Instagram

Madonna Louise Ciccone voit le jour le 16 août 1958 à Bay City, dans le Michigan. Son père, Silvio Anthony Ciccone est le fils d’immigrants italiens. Sa mère, Madonna Louise, a quant à elle des origines québécoises sous le nom de Fortin. À la maison, Madonna grandit entourée de deux frères plus vieux, Anthony et Martin, et de trois autres frères et sœurs plus jeunes qu’elle, Paula, Christopher et Melanie. Madonna n’a que cinq ans lorsqu’elle perd sa mère du cancer du sein. Elle dira plus tard, en entrevue, que sa mère n’avait jamais voulu lui dire qu’elle était malade. Elle avait appris son décès comme une trahison.

10 à 19 ans

En mai dernier, Madonna a fait tourner bien des têtes au Met Gala.
Photo Instagram

Passionnée par la danse, Madonna devient membre de l’équipe de cheerleading de son école secondaire, le Rochester Adams High School. Accumulant les bonnes notes, elle reçoit une bourse pour aller étudier la danse au University of Michigan School of Music, Theatre & Dance. Elle convainc son père de l’inscrire à des cours de ballet. C’est son professeur de ballet qui l’incite à poursuivre sa carrière comme danseuse.

La vingtaine

En mai dernier, Madonna a fait tourner bien des têtes au Met Gala.
Photo courtoisie

Après avoir abandonné l’université, Madonna déménage à New York. Elle joue de la batterie et chante dans deux groupes de musique, Breakfast Club et Emmy, avant de tenter sa chance en solo. C’est en 1983, à l’âge de 25 ans, qu’elle sort son premier disque éponyme. L’opus dance-pop comprend le succès Holiday. La consécration survient l’année suivante, quand l’album Like a Virgin sort en magasin. Il sera suivi de True Blue (1986), qui confirmera son statut de superstar. Côté personnel, la « blonde ambitieuse » épouse l’acteur Sean Penn en août 1985.

La trentaine

En mai dernier, Madonna a fait tourner bien des têtes au Met Gala.
Photo courtoisie

Madonna entame sa trentaine en demandant le divorce, puis en lançant la chanson Like a Prayer, qui devient son septième numéro 1 au palmarès Hot 100 du Billboard. Très à l’aise avec sa sexualité, Madonna continue de provoquer. Elle lance coup sur coup le livre Sex et l’album Erotica, qui soulèvent la controverse. Au cinéma, Madonna apparaît notamment dans Dick Tracy (1990) et A League of Their Own (1992). C’est toutefois en 1996, à 38 ans, qu’elle décroche son rôle le plus marquant : celui d’Eva Perón dans la comédie musicale Evita. Cette même année, elle devient mère pour la première fois quand elle accouche d’une petite fille qu’elle prénomme Lourdes.

La quarantaine

En mai dernier, Madonna a fait tourner bien des têtes au Met Gala.
Photo courtoisie

En 1998, Madonna connaît de nouveau le succès avec l’album, Ray of Light, considéré par plusieurs comme l’un des meilleurs disques des années 1990. La star revient deux ans plus tard avec Music, une galette tout aussi bien accueillie. La chanteuse file le parfait amour avec le réalisateur Guy Ritchie. Le couple accueille le petit Rocco en 2000. Alors que son neuvième album, American Life, reçoit un accueil mitigé, Madonna fait un autre coup d’éclat en embrassant Britney Spears et Christina Aguilera aux MTV Video Music Awards de 2003. Deux ans plus tard, elle retrouve sa touche magique avec Hung Up, qui atteint le sommet des palmarès dans 41 pays.

La cinquantaine

En mai dernier, Madonna a fait tourner bien des têtes au Met Gala.
Photo Instagram

À 50 ans, Madonna entame son Sticky & Sweet Tour pour promouvoir l’album Hard Candy. La tournée amasse 536 millions $, devenant la 2e plus lucrative de tous les temps. Divorcée de Guy Ritchie, la bête de scène de 53 ans assure la mi-temps du Super Bowl le 5 février 2012. Sa prestation est regardée par 114 millions de téléspectateurs, un record. En 2016, le magazine Billboard nomme Madonna « Femme de l’année ». En 2017, elle adopte deux jumelles du Malawi. Les fillettes s’ajoutent à David Banda et Mercy James, deux autres enfants qu’elle a adoptés quelques années auparavant.