/elections
Navigation

Élections provinciales: quelles promesses sont les plus populaires?

Bloc sondage
Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

À quelques jours du déclenchement officiel des élections, un sondage LCN réalisé par Léger dévoile les promesses électorales qui obtiennent le plus grand appui au sein de la population.

Léger a ainsi dressé son «Baromètre des promesses politiques» en posant la question «Seriez-vous tenté de voter pour un parti politique qui s’engagerait à...?» à 1006 Québécois qui seront appelés aux urnes le 1er octobre prochain, sans toutefois leur dire quel parti propose cet engagement.

La promesse qui obtient la plus grande ferveur des électeurs est celle de la CAQ qui s’engage «à réduire le temps d’attente dans les urgences à 90 minutes (filtrage)» alors que 86% ont répondu favorablement à la question.

«C’est toute une promesse, mais les gens sont en attente. Une des raisons pour lesquelles les gens sont contre le PLQ actuel, c’est tout le système de santé et Gaétan Barrette. D’ailleurs, les deux premières promesses du baromètre sont reliées au domaine de la santé», explique Jean-Marc Léger.

Vient ensuite la promesse de Québec solidaire qui s’engage à «instaurer une couverture universelle des soins dentaires permettant de rembourser entre 60% à 100% des soins dentaires selon certains critères» qui obtient 76% d’appuis auprès des répondants.

Baromètre politique

La promesse du Parti québécois d’«instaurer de façon progressive la gratuité scolaire» arrive pour sa part en troisième place avec 68%.

«En politique, la gratuité c’est payant! Les gens y croient encore. Qui va payer? Ce n’est pas clair», commente M. Léger.

Deux nouvelles promesses font leur entrée dans le baromètre : celle du PLQ de «permettre une certaine concurrence à la Société des alcools du Québec» (54%) et celle de la CAQ de «ne jamais tenir un référendum sur la souveraineté du Québec» (49%).

«Philippe Couillard a marqué des points. Depuis le début de sa campagne, c’est la promesse libérale qui a donné le plus de points. [...] Sur les 12 qu’on a testées, elle se trouve au 6e rang, mais c’est la plus forte pour le PLQ», ajoute Jean-Marc Léger au sujet du dossier de la SAQ.