/misc
Navigation

Cinq vins à ouvrir quand il fait chaud et humide

Coup d'oeil sur cet article

Difficile de rater l’été, avec le temps chaud, presque tropical, qui s’est installé sur le Québec depuis les dernières semaines.

Afin d’en profiter dans votre verre, voici cinq vins légers à ouvrir quand il fait collant. N’oubliez pas de servir vos vins plus frais qu’à l’habitude, tout en sachant qu’une fois dans votre verre, la température du vin grimpe d’environ un degré Celsius par minute. Bref, n’ayez pas peur de plonger vos bouteilles de rouge dans un seau à glaçons !

Buvez moins. Buvez mieux.

 

Gruuner 2017

★★1/2|$1/2 

Photo courtoisie, SAQ

Meinhard Forstreiter, Wachau : Le grüner veltliner, cépage très répandu en Autriche, a le vin dans les voiles ! On en comptait à peine une dizaine à la SAQ, il y a 4 ou 5 ans, pour plus d’une trentaine aujourd’hui. Celui-ci est l’un des moins chers, mais pas nécessairement le moins bon. C’est léger, herbacé, avec des notes de lime. Perlant en attaque, sans être dérangeant, le vin laisse une belle sensation de fraîcheur.

12,5 % Autriche | Vin blanc | 15,50 $ | 2,4 g/l

CODE SAQ : 13657731

 

Rosé 2017

★★|$1/2 

Photo courtoisie, SAQ

Louis Bernard, côtes du Rhône : Petit rosé rhodanien qui vient de débarquer à la SAQ. À base de grenache et de syrah, il offre un nez gourmand de fruits rouges, de violette et d’épices. C’est gourmand, un peu rond, tout en étant doté d’une acidité de bonne vivacité. Simple, bien sec et efficace. Avec les grillades d’été.

13 % France | Vin rosé | 15,95 $ | 1,2 g/l

CODE SAQ : 13567161

 

Verdelho 2017

★★★|$$

Photo courtoisie, SAQ

Chapel Hill, McLaren Vale : Pour vous convaincre que l’on peut faire des vins fins et légers en Australie, je vous conseille de jeter votre dévolu sur celui-ci. Issu de verdelho, c’est un blanc élevé en cuve d’acier inoxydable et, donc, qui ne voit pas de bois. Il montre un nez de bonne intensité avec des tonalités marquées de citron confit, d’herbes et de jasmin. La bouche est à la fois vive et croquante. Bonne persistance en finale, avec des notes d’agrumes. Un régal !

13 % Australie | Vin blanc | 19,95 $ | 1,8 g/l

CODE SAQ : 13503686

 

Château Cambon 2017

★★★|$$1/2

Photo courtoisie, SAQ

Beaujolais : Excellent petit « beaujo » de style nature, en voie de devenir un classique à la SAQ. Du gamay bien parfumé avec des notes de fraise, de cerise et une touche herbacée qui vient probablement de la macération carbonique. C’est gouleyant, juteux, souple, léger et énergique. Pas le plus long, mais le vin possède un indice élevé de « picolabilité ». Servir impérativement rafraîchi (12-13 °C). Production bio.

12,5 % France | Vin rouge | 24,00 $ | 1,9 g/l

CODE SAQ : 12454991

 

Chardonnay 2016

★★★★|$$$$

Photo courtoisie, SAQ

Hamilton Russel, Hemel-en-Aarde Valley : Les vins de la famille Hamilton Russel ont toujours beaucoup de succès au Québec. Précurseurs de la qualité et de l’identité des vins de l’appellation côtière Hemel-en-Aarde, les Hamilton Russel possèdent des vignes idéalement situées en coteaux et apportent énormément de soins à leurs vins, depuis la vigne jusqu’à la mise en bouteille. Le chardonnay est à mon sens le meilleur des deux. Un style exubérant et racé avec son profil finement boisé et de noisette, qui n’est pas sans rappeler un excellent meursault. La bouche est construite sur une matière dense, plutôt profonde, avec une acidité assez vive. C’est ample, riche, sans tomber dans le piège de la lourdeur. Le boisé est apparent, mais bien intégré, et il sert de faire-valoir au vin. Tout ça pour la moitié du prix d’un bourgogne blanc de même qualité. Potentiel de garde 8-10 ans.

13 % Afrique du Sud | Vin blanc | 41,25 $ | 1,4 g/l

CODE SAQ : 11662270

 


★ Correct

★★ Bon

★★★ Très bon

★★★★ Excellent

★★★★★ Exceptionnel

Plus d’étoiles que de dollars: vaut largement son prix.

Autant d’étoiles que de dollars: vaut son prix.

Moins d’étoiles que de dollars: le vin est cher.

www.saq.com