/elections
Navigation

Course imprévisible dans Taschereau

À l’approche des élections, Le Journal vous présente les circonscriptions où les luttes seront les plus chaudes

Coup d'oeil sur cet article

Mouvementée, chaude, serrée, et imprévisible : autant de qualificatifs qui résument bien la bataille électorale dans le comté de Taschereau, au cœur de Québec, où Agnès Maltais tire sa révérence après vingt ans de représentation continue.

Pas de candidat « poteau » cette fois-ci dans Taschereau.

Le plus jeune des candidats, Florent Tanlet, était à quelques votes de gagner la dernière fois, en 2014, avec seulement 451 voix derrière Agnès Maltais. Cette dernière avait failli voir son siège être emporté par la vague libérale qui avait alors déferlé sur la Capitale-Nationale. Rien n’indique que cela se reproduira à nouveau.

Qu’on parle de diversité, de culture, de main-d’œuvre, de jeunesse, des aînés ou de santé, les enjeux mentionnés par les différents candidats sont essentiellement les mêmes.

La culture et le communautaire

Mais en matière de culture et d’appui aux organismes communautaires, M. Tanlet croit qu’il s’agit d’un terrain moins naturel pour la CAQ, un parti qui selon lui, prend trop rarement position dans ces dossiers.

Svetlana Solomykina, qui porte les couleurs du parti de François Legault, trouve « humiliant » pour les gens plus âgés qu’il ait fallu que la CAQ talonne le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, pour qu’un deuxième bain soit offert en CHSLD.

La femme d’affaires et gestionnaire souhaite user de son bagage professionnel pour contribuer à la pérennité des PME et des microentreprises du comté, qui y foisonnent.

Prendre le relais

La candidate péquiste Diane Lavallée, qui a aussi été présidente et fondatrice de la FIIQ de 1987 à 1993, met aussi de l’avant son parcours dans l’espoir d’obtenir l’appui des électeurs. Elle se considère comme la mieux positionnée pour prendre le relais d’Agnès Maltais, qui l’appuie avec force.

L’ex-candidate vedette d’Option nationale, Catherine Dorion, se présente cette fois sous la bannière de Québec solidaire. Soutenue par une équipe « de rêve » de 200 bénévoles, la jeune mère de famille espère causer la surprise en l’emportant dans Taschereau.

Svetlana Solomykina

Photo Pascal Huot

« Avec le départ de Mme Agnès Maltais – qui soit dit en passant était une excellente députée, et je le serai aussi –, c’est sûr qu’il y a une ouverture qui se crée. [...] Il y a un vent de changement. [...] On sent que les gens sont prêts à passer à autre chose. »

  • 49 ans
  • Originaire de Russie, vit au Québec depuis 26 ans.
  • A notamment été gestionnaire au sein du Groupe CGI.
  • Elle a fondé sa propre compagnie de services-conseils, en 2011.

Diane Lavallée

Photo Pascal Huot

« Les fonctionnaires qui travaillent dans la région de Québec comprennent l’importance d’un État fort parce qu’ils y travaillent tous les jours et ils sont pour plusieurs dans les services directs à la population. [...] Ça ne veut pas dire de grossir l’État, d’ajouter des milliers de fonctionnaires. »

  • 61 ans
  • Originaire de Contrecœur, en Montérégie. Réside à Québec depuis 25 ans.
  • Consultante depuis 2015, curatrice publique du Québec de 2006 à 2013.
  • Présidente du Conseil du statut de la femme de 1999 à 2006.

Florent Tanlet

Photo Pascal Huot

« Je suis le seul candidat qui habite Taschereau, ça joue beaucoup pour les gens. Il y a ici un sentiment d’appartenance qui est très fort. »

  • 33 ans
  • Attaché de presse de la ministre du Travail, Dominique Vien
  • Originaire de Lyon, en France. Réside à Québec depuis 15 ans.
  • Diplômé en communication à l’Université Laval.

Catherine Dorion

Photo Pascal Huot

« Je fais beaucoup de porte-à-porte et je ne pensais vraiment pas rencontrer autant de citoyens qui disent : “Ah oui, la CAQ et Québec solidaire, vous êtes intéressants.” Il y a une écoeurite. [envers les vieux partis]. »

  • 35 ans
  • Originaire de Québec
  • Auteure, comédienne et artiste engagée.
  • Candidate du parti Option nationale (ON) dans Taschereau en 2012 et 2014.

Taschereau

  • Âge moyen : ​ 45 ans
  • Salaire moyen : 38 184 $
  • Nombre d’habitants : 62 215