/news/society
Navigation

Défilé de la fierté : les chefs de partis annoncent leurs couleurs

Défilé de la fierté : les chefs de partis annoncent leurs couleurs
Dario Ayala / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Alors que la campagne électorale commence jeudi, les chefs des partis provinciaux présents au défilé de la Fierté de Montréal, à l’exception de François Legault, ont annoncé leurs priorités pour soutenir la communauté LGBTQ.

«Un sujet actuellement à l’étude au ministère de la Justice, c’est la question de l’identité de genre de l’état civil. Il y a un travail de comité qui se fait pour éventuellement mener à des changements législatifs », a annoncé le premier ministre Philippe Couillard.

Défilé de la fierté : les chefs de partis annoncent leurs couleurs
Dario Ayala / Agence QMI

Son parti souhaite aussi poursuivre la lutte contre l’intimidation et la discrimination, et la promotion de l’égalité des droits, notamment ceux de la communauté LBGTQ, dans sa politique de relations internationales.

Du côté du Parti québécois, le chef Jean-François Lisée veut continuer le travail pour aider les personnes trans migrantes. La députée Carole Poirier a déposé un projet de loi pour permettre aux personnes immigrantes transsexuelles de changer leur nom et leur mention de sexe.

Défilé de la fierté : les chefs de partis annoncent leurs couleurs
Dario Ayala / Agence QMI

«Avoir une première ministre lesbienne, ce serait déjà une bonne carte de visite, on s’entend là-dessus!» a lancé de son côté la chef de Québec Solidaire Manon Massé. Son parti, s’il forme le prochain gouvernement, souhaite entre autres créer une politique nationale contre la discrimination envers les personnes vivant la diversité sexuelle, et veut s’assurer que les cours d’éducation à la sexualité reflètent les réalités LGBTQ.

Défilé de la fierté : les chefs de partis annoncent leurs couleurs
Dario Ayala / Agence QMI

Le premier ministre Justin Trudeau participait également au défilé, présent aux premiers rangs des participants.

Legault absent

Le chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ) était absent dimanche au défilé de la Fierté. Selon TVA Nouvelles, il participait à des activités partisanes en Abitibi-Témiscamingue et en Outaouais. Des candidats du parti, dont le député Mario Laframboise, étaient tout de même présents.

Cette absence a surpris et déçu le vice-président de Fierté Montréal Jean-Sébastien Boudreault. «Ça prend le support de nos élus, au municipal, provincial et fédéral», a-t-il fait valoir.

Le chef de la CAQ a néanmoins retweeté dimanche des messages de son parti pour célébrer la tenue du défilé.

Politique de la diversité

Du côté de Montréal, la mairesse Valérie Plante a indiqué en conférence de presse que des consultations auront lieu cette année pour mettre en place une politique sur la diversité sexuelle.

Défilé de la fierté : les chefs de partis annoncent leurs couleurs
Dario Ayala / Agence QMI

«J’aime penser que d’ici la prochaine édition de la Fierté, on sera en mesure de vous présenter cette politique en accord avec ceux qui connaissent la réalité et travaillent sur le terrain.

Cette dernière a aussi rappelé qu’un important exercice de planification urbaine était en cours pour revitaliser le secteur du Village dans l’arrondissement de Ville-Marie.