/entertainment/tv
Navigation

Vent de changement pour Like-moi

La série populaire perd Adib Alkhalidey, gagne Mehdi Bousaidan et rejoint Club illico cet hiver

L’humoriste Mehdi Bousaidan (Med) se joint à la distribution de la populaire émission Like-moi, en tournage dès aujourd’hui.
Photo d’archives, Sébastien St-Jean L’humoriste Mehdi Bousaidan (Med) se joint à la distribution de la populaire émission Like-moi, en tournage dès aujourd’hui.

Coup d'oeil sur cet article

Après trois années passées à Télé-Québec, Gaby Gravel, Rebecca-Sophie et compagnie déménagent. Du moins, en partie. La quatrième saison de Like-moi sera présentée en primeur sur Club illico cet hiver, avant d’être présentée à Télé-Québec.

Le service de vidéo sur demande de Vidéotron a acquis la populaire comédie à sketches de Marc Brunet en vertu d’une entente avec Télé-Québec. La plateforme relaiera également les trois premières saisons dès janvier. La date de mise en ligne des nouveaux épisodes reste à confirmer.

Départ d’Adib

La distribution de Like-moi subit également des changements. Adib Alkhalidey, qui apparaissait au générique de l’émission depuis son entrée en ondes en janvier 2016, a tiré sa révérence. Entre son one-man-show, des plans de tournée en Europe, son film avec Julien Lacroix qui sort cet automne et divers projets, l’acteur et humoriste n’avait plus de temps, explique le créateur, réalisateur et auteur de Like-moi, Marc Brunet.

Pour pallier le départ du comique, les services d’un autre comédien/humoriste ont été retenus : Mehdi Bousaidan, qu’on peut voir dans Med à Vrak TV. L’acteur s’était illustré lors des auditions de Like-moi en 2015, mais finalement, son nom n’avait pas été retenu.

Gestion des horaires

Le reste de la distribution demeure intact. Nous retrouverons ainsi Marie-Soleil Dion, Karine Gonthier-Hyndman, Guillaume Lambert, Philippe-Audrey Larrue St-Jacques, Katherine Levac et Florence Longpré, sans compter Sonia Cordeau et Yannick de Martino, des recrues de l’an dernier. La popularité croissante des comédiens complexifie drôlement la gestion des horaires de tournage, mais le jeu en vaut la chandelle, souligne Marc Brunet.

Les tournages des nouveaux épisodes de Like-moi débutent aujourd’hui.

Opération séduction

Club illico espère que l’acquisition de Like-moi lui permettra d’attirer les francophones de 18 à 34 ans, un groupe très présent sur Netflix. Selon un rapport de Cossette Média bâti à partir des chiffres de l’Observateur des technologies médias et publié cet été, Club illico enregistre une baisse de 20 % chez cette tranche d’âge depuis 2016.

Avec 10 %, Club illico reste toutefois le service de contournement le plus populaire auprès des francophones, derrière Netflix (28 %), mais devant Tou.TV Extra (6 %) et Crave TV (2 %).

« Like-Moi, c’est une grande franchise de Télé-Québec, indique Caroline Paquet, vice-présidente, commercialisation et contenu chez Vidéotron. C’est une marque qu’on veut propulser encore plus loin. C’est un ajout extrêmement important à notre catalogue. »

La diffusion de Like-moi sur Club illico réjouit également Marc Brunet.

« C’est le fun, parce qu’au départ, on a conçu le show pour qu’il soit décliné sur différentes plateformes et qu’il rejoigne les jeunes adultes. C’est satisfaisant de voir qu’on ne s’était pas trompé en partant. »

Il ne s’agit pas d’une première entente entre Vidéotron et Télé-Québec. Les séries Conseil de famille et Subito texto sont déjà offertes sur Club illico.