/sports/fighting
Navigation

David Lemieux mange plus pour régler ses problèmes de poids

Coup d'oeil sur cet article

LAVAL- Après une défaite et une performance décevante, le boxeur David Lemieux a pris les choses en main en changeant complètement son alimentation. Il mange désormais 2700 calories par jour au lieu de 700, ce qui lui permet de tenir deux entraînements quotidiens au lieu d’un seul.

«Je suis le genre de gars qui doit vivre quelque chose pour apprendre et c’est ce qui s’est produit», a-t-il lancé après un entraînement médiatique tenu au Sherbatov gym.

Le 26 mai dernier, le Lavallois n’avait pas réussi à faire le poids faisant osciller la balance à 162 lb, alors que les poids moyens ne peuvent excéder 160 lb. Il l’a ensuite remporté par décision unanime des juges contre le Français Karim Achour, mais sa performance en avait laissé plusieurs sur leur appétit.

«Après le combat, je me suis assis avec Camille [Estephan] et on s’est dit que quelque chose ne fonctionnait pas. Je ne peux pas revenir dans les ligues majeures en offrant ce genre de performance.

«Ça fait longtemps que je ne me suis pas aussi bien senti. J’ai dû faire des ajustements et je vais les suivre pour le restant de ma carrière», a-t-il ajouté.

En décembre, il avait subi la défaite par décision unanime des juges contre le Britannique Billy Joe Saunders. Encore là, il était affaibli, mais en plus, il avait une blessure à l’épaule gauche.

«Contre Saunders, il y avait plusieurs aspects négatifs et pas seulement au niveau de l’alimentation, a-t-il argué. Je n’étais pas au sommet de ma forme et contre un gars comme Saunders, tu te dois d’être au sommet. J’ai négligé certaines affaires en me disant que j’allais être capable de gérer le tout le moment venu. Maintenant, je le sais et je ne ferais plus ce genre de combat dans l’état où j’étais.»

Lemieux confiant

Bien que Lemieux (39-4-0, 33 K.-O.) avait annoncé, le 31 juillet sur les réseaux sociaux, qu’il en découdrait avec l’Irlandais Gary O’Sullivan (28-2-0, 20 K.-O.) lors du gala du 15 septembre présenté à Las Vegas en demi-finale du combat opposant Gennady Golovkin et Canelo Alvarez, ce n’est que mardi que le tout a été officialisé.

«Le 15 septembre, on va arranger le cas de l’Irlandais, a déclaré le Lavallois de 29 ans. Je crois que les négociations ont été longues parce qu’il est craintif puisqu’il sait qu’il n’a pas grand chance contre moi.»

Lemieux et O’Sullivan ont le même objectif en tête, soit d’affronter Canelo Alvarez (49-1-2, 34 K.-O.), mais pour y parvenir, un choc entre les deux boxeurs était inévitable.