/elections
Navigation

Québec solidaire veut autoriser les compétitions amateurs d’arts martiaux

Québec solidaire veut autoriser les compétitions amateurs d’arts martiaux
Photo d'archives, Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

S’il forme le gouvernement le 1er octobre prochain, Québec solidaire promet de prendre les dispositions nécessaires pour que les compétitions amateurs d’arts martiaux non olympiques puissent être autorisées au Québec.

Québec solidaire souhaite également discuter avec les autres partis pour qu’ils s’engagent en ce sens.

«Nous sommes très heureux du soutien de Québec solidaire sur cette question, a déclaré Johnny Zemouli, président de Ju-Jitsu Québec, dans un communiqué mercredi. Ce parti semble être le seul à avoir compris l’aberration législative que constitue le bannissement des compétitions de Ju-jitsu à l’échelle provinciale, faisant du Québec le seul endroit en Amérique du Nord où les compétitions amateurs sont illégales».

Pour Alexandre Leduc, candidat de Québec solidaire dans Hochelaga-Maisonneuve, les retombées économiques engendrées par ces compétitions amateurs seraient «majeurs et ne devraient pas être négligés».

Lundi, Québec solidaire a dévoilé son slogan, «Populaire», à l'occasion du lancement officiel de la campagne d'Andrés Fontecilla dans la circonscription de Laurier-Dorion, à Montréal. C’est au même endroit que le parti organisera, jeudi, le lancement de sa campagne électorale.