/news/politics
Navigation

Six circonscriptions à surveiller dans la région de la Capitale-Nationale

Même si la CAQ mène dans les sondages, une chaude lutte s’annonce dans la Capitale-Nationale

Coup d'oeil sur cet article

Même si la Coalition avenir Québec (CAQ) est pour l’instant en avance dans les sondages, les autres partis sont loin d’avoir dit leur dernier mot. Voici six circonscriptions à surveiller de près dans la région de la Capitale-Nationale en vue du scrutin du 1er octobre.

Taschereau

Photo d'archives, Agence QMI

Cette circonscription du centre-ville de Québec est représentée depuis 20 ans par la péquiste Agnès Maltais. Lors du scrutin de 2014, cette dernière a pu sauver son siège par à peine 451 voix. Cette année, c’est Diane Lavallée qui portera les couleurs du PQ. Elle sera opposée au libéral Florent Tanlet qui avait failli battre Mme Maltais il y a quatre ans. Les caquistes misent sur une nouvelle venue – Svetlana Solomykina –, tandis que les solidaires comptent beaucoup sur Catherine Dorion. Possible lutte à quatre dans cette circonscription où tous les partis soutiennent pouvoir l’emporter.

Charlesbourg

Photo d'archives, Simon Clark

La CAQ a officialisé mercredi la candidature du conseiller municipal Jonatan Julien, ancien bras droit de Régis Labeaume. M. Julien devra déloger le ministre de l’Emploi et de Solidarité sociale, François Blais, qui fut également ministre responsable de la Capitale-Nationale durant une partie du mandat. Le Parti québécois présentera la fonctionnaire et déléguée syndicale Annie Morin, tandis que la travailleuse communautaire retraitée, Élisabeth Germain, portera les couleurs de Québec solidaire.

Chauveau

Photo d'archives, Jean-François Desgagnés

La libérale Véronyque Tremblay, ministre déléguée aux Transports, a ravi cette circonscription à la CAQ lors d’un scrutin partiel en juin 2015, rendu nécessaire par la démission de Gérard Deltell. Cette fois, Mme Tremblay sera opposée au caquiste Sylvain Lévesque, un ancien analyste et chroniqueur politique. Le PQ a désigné Jonathan Fraser Gagnon, tandis que Québec solidaire présentera Francis Lajoie.

Charlevoix-Côte-de-Beaupré

Photo d'archives, Simon Clark

Le Parti québécois (PQ) se dit convaincu que la défaite de 2014 de sa chef, Pauline Marois, dans cette circonscription n’est qu’une parenthèse. Il compte sur l’écrivaine Nathalie Leclerc, fille du poète Félix Leclerc, pour ravir le comté à la députée libérale sortante Caroline Simard. La CAQ présente Émilie Foster, conseillère politique au cabinet du chef François Legault. Jessica Crossan, professeure au collégial, représentera Québec solidaire.

Louis-Hébert

Photo d'archives, Jean-François Desgagnés

Il y a moins d’un an, la caquiste Geneviève Guilbault remportait une très large victoire dans cette circonscription qui était pourtant détenue par le libéral Sam Hamad entre 2003 et 2017. La députée Guilbault va se frotter à la libérale Julie-Maude Perron (avocate à l’Autorité des marchés financiers), au péquiste Normand Beauregard (conseiller stratégique aux habitats fauniques au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs) et au solidaire Guillaume Boivin (avocat en droit social et chauffeur de taxi à temps partiel).

Jean-Talon

Photo d'archives, Simon Clark

Libérale depuis sa création en 1966, cette circonscription a tout de même vu sa majorité « rouge » fondre entre l’élection générale de 2014 (+7668 voix pour Yves Bolduc) et l’élection partielle de 2015 (+2320 voix pour Sébastien Proulx). M. Proulx, ministre responsable de la région, est de nouveau candidat. Il sera opposé à la caquiste Joëlle Boutin et au solidaire Patrick Provost. Le Parti québécois a désigné Sylvain Barrette pour défendre ses couleurs.

 

Deux candidats manquants

  • Chez les quatre principaux partis, il ne manque plus que deux candidats à désigner dans les 11 circonscriptions de la région. Il s’agit de deux péquistes dans La Peltrie et dans Vanier-Les Rivières.
  • Les libéraux doivent compléter leur équipe demain avec l’annonce officielle de la désignation de Gertrude Bourdon dans Jean-Lesage.
  • Les caquistes sont au complet depuis l’officialisation, mercredi, de la candidature de Jonatan Julien dans Charlesbourg. Et les 11 candidats de Québec solidaire sont tous connus.