/news/politics
Navigation

Âge de consommation du cannabis à 21 ans: Couillard rejette la proposition de la CAQ

François Legault risque indirectement de pousser les 18 à 21 ans à se tourner vers «les Hells Angels», craint Philippe Couillard.
Photo Dominick Gravel, Agence QMI François Legault risque indirectement de pousser les 18 à 21 ans à se tourner vers «les Hells Angels», craint Philippe Couillard.

Coup d'oeil sur cet article

TROIS-RIVIÈRES | Advenant son élection au gouvernement, François Legault risque indirectement de pousser les 18 à 21 ans à se tourner vers «les Hells Angels» pour se procurer du cannabis, craint Philippe Couillard.

« Avec la légalisation, au moins, on aura retiré ça du crime organisé et on va offrir aux jeunes une façon sécuritaire et légale de se procurer ce produit-là. Je trouve que c’est une courte vue (ce que propose la CAQ) », a commenté M. Couillard, en marge d’une annonce pour les familles, en Mauricie, vendredi matin.

Le chef libéral Philippe Couillard estime que de limiter la vente de cannabis aux 21 ans et plus comme le souhaite la Coalition avenir Québec illustre un manque de confiance envers le jugement des jeunes, qui dès l’âge de 18 ans, ont pourtant le droit le vote.

Faire confiance aux jeunes

« Si un jeune, à 18 ans, est capable de conduire une auto [...] depuis (l’âge de) 16 ans, de voter surtout, est considéré comme majeur, on doit considérer qu’il a la capacité de faire ses choix et de prendre ses décisions, a réagi le premier ministre sortant. Moi, j’ai confiance en la jeunesse. Je crois que ce qui est au cœur de ça, c’est un manque de confiance envers la jeunesse. »

S’il fallait que l’engagement de la Coalition avenir Québec se réalise, le Québec deviendrait la première province à limiter la vente de cannabis aux 21 ans et plus, a souligné M. Couillard.

« Campagne de peur » dit Legault

« Une chance qu’il ne fait pas de campagne de peur », a répliqué de son côté le chef caquiste François Legault, en ironisant.

« Les psychiatres connaissent bien les impacts possibles du cannabis : leur association [...] suggérait que l’âge légal devrait être de 21 ans », a relaté le chef de la CAQ, en rappelant que Gaétan Barrette avait accueilli favorablement cet avis.

« J’invite M. Couillard à parler avec M. Barrette et à lui demander s’il est en train d’envoyer les jeunes chez les Hells Angels. Qu’ils se fassent peur entre eux autres », a laissé tomber le chef de la CAQ.

- Avec la collaboration de Charles Lecavalier

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.