/news/politics
Navigation

Diane Blain en selfie avec le leader de Storm Alliance

Coup d'oeil sur cet article

Une semaine après son altercation survenue avec Justin Trudeau à Sabrevois, la femme qui a apostrophé Justin Trudeau sur la question des migrants, Diane Blain, a pris un selfie avec le leader du groupe nationaliste identitaire Storm Alliance.

«Rencontre avec une grande dame, une inspiration pour tous les patriotes. La version 2018 de David et Goliath. Ce fut un honneur de vous serrer dans mes bras Mme Diane Blain», a écrit Dave Treg sur sa page Facebook pour accompagner la photo.

La publication a été mise en ligne jeudi.

Diane Blain a défrayé les manchettes pour avoir pris à partie le premier ministre canadien dans un rassemblement de militants libéraux à Saint-Anne-de-Sabrevois, la semaine dernière.

Elle est membre du groupe nationaliste identitaire Storm Alliance, qui prône entre autres un moratoire sur l’immigration et dont le «but est de protéger les droits du peuple et la culture canadienne».

L’organisation a entre autres manifesté à Saint-Bernard-de-Lacolle, où des milliers de demandeurs d’asile traversent la frontière par le rang Roxham, pour dénoncer les politiques du gouvernement Trudeau.

«Quand allez-vous nous remettre les 146 millions $ qu’on a payés pour vos immigrants illégaux?» avait lancé Diane Blain à Justin Trudeau en référence au montant réclamé par Québec pour la gestion de l’afflux de milliers de demandeurs d’asile à la frontière.

M. Trudeau a alors répliqué vivement que cette intolérance quant aux immigrants «n’a pas sa place au Canada», et a ensuite accusé la femme de faire preuve de xénophobie et de racisme.

L’événement s’est avéré être une confrontation organisée. En vue du rassemblement, des sympathisants de groupes nationalistes avaient appelé sur Facebook à se rendre à Sabrevois pour faire face à Justin Trudeau.